Un journaliste de la chaîne iranienne Press TV tué en Syrie

Le drapeau syrien flotte sur Damas [Louai Beshara / AFP/Archives] Le drapeau syrien flotte sur Damas [Louai Beshara / AFP/Archives]

Un journaliste de la chaîne anglophone iranienne Press TV a été tué par un tireur embusqué et le chef du bureau de la télévision arabophone Al-Alam à Damas a été blessé mercredi dans la capitale syrienne, ont rapporté leurs employeurs.

"Le correspondant de Press TV Maya Nasser a été tué par un tir de sniper dans la capitale syrienne", annonce Press TV sur son site. Press TV et Al-Alam indiquent sur leur site que le chef du bureau d'Al-Alam à Damas Hussein Mortada a été blessé.

Al-Alam a indiqué que M. Mortada, un Libanais, a été blessé par balle alors qu'il se rendait au siège de l'état-major syrien, visé dans la matinée par deux explosions, dans le centre de Damas.

Il n'était pas immédiatement clair si Nasser, dont Press TV n'a pas précisé la nationalité, se trouvait avec M. Mortada lorsqu'il a été tué.

Press TV et Al-Alam sont des chaînes financées par le gouvernement iranien, qui est un fidèle allié du régime de Bachar al-Assad dans sa guerre contre la rébellion.

Vous aimerez aussi

Photo fournie par l'agence syrienne Sana le 5 septembre 2018 de l'artillerie syrienne tirant sur des positions du groupe Etat islamique dans la province de Soueida [- / SANA/AFP/Archives]
Moyen-orient Syrie : Daesh libère six otages de Soueida, une vingtaine toujours retenus
L'émissaire de l'ONU Staffan de Mistura à Genève le 11 septembre 2018 [SALVATORE DI NOLFI / POOL/AFP/Archives]
démission Syrie : l'émissaire de l'ONU sur le départ, encore à Damas la semaine prochaine
Une homme roule sur une motocyclette devant un bâtiment endommagé dans la ville de Binnish, dans le nord de la province d'Idleb en Syrie, le 15 octobre 2018 [OMAR HAJ KADOUR / AFP]
Conflit Syrie : les jihadistes ignorent une échéance clé d'un accord sur Idleb

Ailleurs sur le web

Derniers articles