371 morts dans les inondations au Pakistan

Des Pakistanais traversent une rue de Peshawar, le 28 août 2012 [Hasham Ahmed / AFP/Archives] Des Pakistanais traversent une rue de Peshawar, le 28 août 2012 [Hasham Ahmed / AFP/Archives]

Au moins 371 personnes ont été tuées et près de 4,5 millions affectées par des inondations cet été au Pakistan, notamment dans le sud, a annoncé vendredi à l'AFP le Service national de gestion des catastrophes naturelles (NDMA).

Le pays avait déjà été victime d'inondations lors des deux étés précédents, dont les plus graves de son histoire en 2010 avec 21 millions de sinistrés et 10 milliards de dollars de dégâts ou manque-à-gagner.

Comme lors des deux années précédentes, la majorité des personnes sinistrées cette année (2,8 millions) se trouvent dans la province du Sind (sud), selon le NDMA, qui en dénombre également environ 705.000 dans le Baloutchistan (sud-ouest) et 887.000 dans le Pendjab (centre).

Les inondations de cette année ont commencé début septembre. Près de 80 personnes avaient alors été tuées et des dizaines blessées en quelques jours, notamment dans la province de Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), adossée à la frontière afghane, et dans le Cachemire administré par le Pakistan (nord-est).

Vous aimerez aussi

Brésil : des pluies torrentielles font au moins dix morts à Rio
catastrophe naturelle Brésil : des pluies torrentielles font au moins dix morts à Rio
La ville de Beira, au Mozambique, inondée par le cyclone Idai, 18 mars 2019 [Rick Emenaket / Mission Aviation Fellowship/AFP]
catastrophe naturelle Cyclone au Mozambique et au Zimbabwe : le bilan pourrait dépasser les 1.000 morts
Une rue de Beira le 17 mars 2019, au lendemain du passage du cyclone Idai [ADRIEN BARBIER / AFP]
catastrophe naturelle Cyclone Idai : la deuxième ville du Mozambique «endommagée ou détruite à 90%»

Ailleurs sur le web

Derniers articles