Violents combats entre soldats et rebelles dans les souks d'Alep

Des combats à Alep, le 30 septembre 2012. [Miguel Medina / AFP] Des combats à Alep, le 30 septembre 2012. [Miguel Medina / AFP]

De violents combats entre rebelles et soldats se sont déroulés lundi pendant plusieurs heures dans les souks historiques d'Alep, deuxième ville de Syrie, a constaté le correspondant de l'AFP.

Les affrontements à l'arme automatique ont opposé les insurgés retranchés dans une partie des souks face à la citadelle, et des soldats positionnés à l'extérieur. Les combats ont baissé en intensité en début d'après-midi.

Classés au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, ces souks étaient déserts depuis que des échoppes ont été détruites par les flammes samedi.

Il est impossible d'évaluer pour le moment les dégâts en raison des combats inédits qui se poursuivent depuis quelques jours.

Selon les marchands, il n'y a pas de présence de l'armée à l'intérieur des souks mais uniquement de rebelles. Les soldats tirent à partir de barrages positionnés à l'extérieur des souks, comme dans les quartiers historiques d'Aqaba, d'al-Awamid ou encore près de la mosquée des Omeyyades.

"Le plus grand problème, c'est qu'on ne sait rien de nos échoppes, tout ce qu'on sait, on l'apprend de bouche à oreille", se lamente un marchand de ficelles, dont la marchandise est estimée à des millions de livres syriennes.

Vous aimerez aussi

Syrie : «l'homme en jaune» fait partie du patrimoine d'Alep
Insolite Syrie : «l'homme en jaune» fait partie du patrimoine d'Alep
La grille d'entrée de l'hôtel Baron à Alep, le 12 février 2019 [LOUAI BESHARA / AFP]
Syrie A Alep, le sort incertain du légendaire hôtel Baron
Terrorisme Syrie : un orphelin de jihadistes français retenu sur place

Ailleurs sur le web

Derniers articles