Au moins 38 morts à Hong Kong dans un accident de ferry

La proue du Lamma, le bateau éperonné lundi à Hong Kong [Laurent Fievet / AFP] La proue du Lamma, le bateau éperonné lundi à Hong Kong [Laurent Fievet / AFP]

Une collision entre deux ferries a fait au moins trente-huit morts et une centaine de blessés lundi soir à Hong Kong, dans des eaux encombrées d'embarcations à l'occasion des feux d'artifice de la fête nationale chinoise, ont annoncé mardi les autorités.

L'accident s'est produit vers 20H20 (02H23 GMT) lundi lorsqu'une navette assurant la liaison entre le centre de Hong Kong et l'île de Lamma, située à trois kilomètres, a éperonné un navire transportant des employés de la compagnie d'électricité et leurs familles.

Plus de 120 personnes se trouvaient à bord du bateau percuté qui a coulé en quelques minutes, par la poupe, et dont seule la proue émergeait.

Ses passagers avaient embarqué pour assister au spectaculaire feu d'artifice tiré chaque année à l'occasion de la fête nationale chinoise du port Victoria, face au quartier d'affaires de Hong Kong.

"Vingt-huit personnes sont décédées sur place et huit ont été déclarées mortes à leur arrivée à l'hôpital", a indiqué le gouvernement de Hong Kong dans un communiqué alors qu'un précédent bilan faisait état de 25 morts.

Avertis à 20H23 (12H23 GMT), les pompiers sont arrivés sur les lieux vingt minutes plus tard et ont récupéré les premiers corps dans une mer agitée.

"Après dix minutes en mer, un bateau a percuté le nôtre sur le flanc à haute vitesse. L'arrière (du navire) a commencé à couler", a raconté un survivant au quotidien South China Morning Post.

"Je me suis tout à coup retrouvé au fond de la mer. J'ai nagé vite pour essayer d'attraper une bouée de sauvetage. Je ne sais pas où sont mes deux enfants", a-t-il dit.

Le bilan définitif pourrait être plus lourd alors qu'une centaine de personnes ont été blessées, dont neuf se trouvaient dans un état grave voire critique, selon les sapeurs-pompiers.

Les recherches se sont poursuivies dans la nuit près de Lamma, où l'accident a eu lieu, afin de s'assurer qu'aucun passager n'était resté coincé dans l'épave et retrouver d'éventuels survivants à la dérive.

"Mais la faible visibilité et de nombreux obstacles à bord (...) ont entravé les opérations", ont indiqué les pompiers, précisant que 28 navires, deux hélicoptères et 20 ambulances avaient été mobilisés.

Selon la chaîne de télévision locale RTHK, des enfants figurent parmi les victimes.

La police a indiqué qu'elle ignorait encore la cause de la collision.

"Nous allons enquêter car nous devons comprendre les raisons de l'accident", a déclaré le chef de l'exécutif de Hong Kong, Leung Chun-ying, après avoir rendu visite à des survivants dans les hôpitaux.

L'île de Lamma est la troisième île du territoire autonome chinois de Hong Kong par sa superficie. Environ 5.000 personnes y résident, dont de nombreux expatriés qui font la navette quotidiennement en ferry pour aller travailler sur l'île de Hong Kong.

À suivre aussi

Photo prise et difffusée le 5 juillet 2019 par l'ONG allemande Sea-Eye montrant des migrants à bord d'un canot pneumatique surchargé repéré dans les eaux internationales au large de la Libye [Fabian Heinz / sea-eye.org/AFP/Archives]
Drame Libye : les corps de 62 migrants repêchés après le «pire» naufrage de l'année, jeudi, au large de Khoms
Immigration Libye : plus de 110 migrants portés disparus après un naufrage
Drame Tunisie : plus de 80 migrants portés disparus après le naufrage de leur embarcation

Ailleurs sur le web

Derniers articles