Au moins 48 morts à Alep

Sur les lieux d'une des explosions, selon l'agence officielle SANA. Sur les lieux d'une des explosions, selon l'agence officielle SANA. [- / SANA / AFP]

Trois voitures piégées ont explosé mercredi matin près d'une place dans le centre-ville d'Alep, deuxième ville de Syrie et enjeu majeur du conflit, ont rapporté des témoins à l'AFP. Selon une source officielle, on déplore au moins 40 morts et 90 blessés.

Selon ces témoins, les deux voitures ont explosé près de la célèbre place Saadallah al-Jabiri, où se trouvent des bâtiments gouvernementaux. On déplorerait au moins 48 morts et 90 blessés selon une source officielle.

Le correspondant de l'AFP à Alep a entendu deux puissantes explosions à quelques minutes d'intervalle. Par la suite, il a vu une partie de la façade d'un hôtel détruite et les deux étages d'un café effondrés sur la place Saadallah al-Jabiri et au moins cinq blessés dans la zone. L'un des blessés sortant d'un autre hôtel avait le visage couvert de sang.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a rapporté de son côté "trois puissantes explosions qui ont secoué la place Saadallah al-Jabriri", précisant que des colonnes de fumée étaient visibles, sans autre précision.

Tous les bâtiments gouvernementaux ont été fermés, a constaté le journaliste.

Une troisième explosion a retenti dans le centre d'Alep, tuant au moins trois militaires, selon une source de l'armée.

 

Vous aimerez aussi

Syrie : «l'homme en jaune» fait partie du patrimoine d'Alep
Insolite Syrie : «l'homme en jaune» fait partie du patrimoine d'Alep
La grille d'entrée de l'hôtel Baron à Alep, le 12 février 2019 [LOUAI BESHARA / AFP]
Syrie A Alep, le sort incertain du légendaire hôtel Baron
Terrorisme Syrie : un orphelin de jihadistes français retenu sur place

Ailleurs sur le web

Derniers articles