Qui se cache derrière l’exploit de Felix Baumgartner ?

Felix Baumgartner n’aurait jamais réussi cette aventure sans l’aide de son sponsor le groupe de boissons énergisantes Red Bull. Felix Baumgartner n’aurait jamais réussi cette aventure sans l’aide de son sponsor le groupe de boissons énergisantes Red Bull.[JOERG MITTER / WWW.REDBULLCONTENTPOOL.COM / AFP]

Felix Baumgartner, a battu le record du monde de chute libre en sautant d'un ballon gonflé à l'hélium à plus de 39 000 mètres. Il a réussi l'exploit de franchir le mur du son. Mais qui se cache derrière cette mission ?

Ce parachutiste de l'extrême n’aurait jamais réussi cette aventure sans l’aide de son sponsor le groupe de boissons énergisantes Red Bull et son fondateur, le milliardaire autrichien Dietrich Mateschitz.

A 68 ans, cet homme est considéré avec 5,3 milliards de dollars (4,3 milliards d'euros) comme la 193e fortune mondiale et la première d'Autriche, selon le magazine américain Forbes. Il possède la marque de boisson énergisante la plus vendue au monde, mais aussi une écurie de Formule-1 qui accumule les titres, plusieurs clubs de football, une collection d'avions anciens et une île du Pacifique.

 

Un heureuse découverte

 Sa fortune provient d’une heureuse découverte en Asie et à un grand talent pour le marketing.

 Né en 1944, Dietrich Mateschitz qui a fait des études d'économie à Vienne a commencé sa carrière en commercialisant du café puis des dentifrices.
 

Amené à beaucoup voyagé dans le cadre de son travail, il découvre en Asie les boissons énergisantes, encore inconnues en Europe.

A 40 ans, il décide alors de creuser cette opportunité et de devenir entrepreneur.
 

En 1984, il crée avec son collaborateur thaïlandais, Chaleo Yoovidhya, décédé cette année, Red Bull, une boisson énergisante contenant de la taurine, des vitamines et de la caféine. Frappée du taureau rouge, elle devient la marque autrichienne la plus connue dans le monde et désormais distribuée dans 164 pays.

Mateschitz, qui détient 49% de Red Bull, crée ainsi un nouveau marché, sur lequel Red Bull est le leader incontesté, devant tous les substituts inventés pour le concurrencer, vendant pas moins de 4,6 milliards de canettes en 2011 pour un chiffre d'affaires de 4,25 milliards d'euros.

 

Le sport, la meilleure publicité de la marque

Féru de sports automobiles et d’aventures extrêmes, il se lance en 1989, dans la Formule-1. Il investit un million d'euros dans Red Bull Racing avec laquelle il a déjà remporté deux titres mondiaux de constructeur en 2010 et 2011, doublés d'un pilote lui aussi champion du monde ces mêmes années, l'Allemand Sebastian Vettel.

Dietrich Mateschitz fait du sport la meilleure publicité de Red Bull, partenaire de diverses compétitions sportives allant du kite-surfing aux acrobaties aériennes.

Il possède les clubs de football de New York et Salzbourg, une écurie de Nascar, tandis que les casques de la reine du ski alpin, l'Américaine Lindsey Vonn, et du champion du monde de rallye, le Français Sébastien Loeb, sont frappés du taureau rouge.
 

Ce milliardaire réside aujourd’hui près de Salzbourg, la ville natale du compositeur Wolfgang Amadeus Mozart. 

À suivre aussi

Photo diffusée par la NASA le 5 mars 2019 montrant deux appareils T-38 volant en formation à une vitesse supersonique [HO / NASA/AFP]
Aviation La NASA a pris des images inédites d'avions franchissant le mur du son
mur du son Oise : panique générale après le passage d'un avion de chasse
L'avion spatial de l'United States Air Force
Etats-Unis Un avion en mission secrète franchit le mur du son et se fait repérer

Ailleurs sur le web

Derniers articles