Le dalaï lama dénonce "censure et brutalités" en Chine

Le dalaï lama, lors d'une conférence de presse, le 5 novembre 2012 à Yokohama, près de Tokyo [Toru Yamanaka / AFP] Le dalaï lama, lors d'une conférence de presse, le 5 novembre 2012 à Yokohama, près de Tokyo [Toru Yamanaka / AFP]

Le dalaï lama dénonce lundi au Japon "la censure et les brutalités" pour faire taire les voix discordantes en Chine et appelle les futurs dirigeants du pays à changer de méthodes.

"L'ère Hu Jintao est finie. Xi Jinping va devenir président. Je pense qu'il n'y a pas d'alternative sauf s'il y a un changement politique", a déclaré le leader spirituel tibétain à Yokohama, au troisième jour d'une visite de douze jours au Japon.

A partir de jeudi, réuni en congrès à Pékin, le parti communiste chinois va se choisir un nouveau chef pour les dix prochaines années. Un poste qui, sauf coup de théâtre, reviendra à l'actuel vice-président, Xi Jinping.

Le futur président n'aura "pas d'autre choix" que d'accepter le changement dans les années à venir, a ajouté le prix Nobel de la paix, aujourd'hui âgé de 77 ans.

"Hu Jintao avait commencé à bâtir une société harmonieuse et stable. Mais pour avoir une société stable, il faut réduire le fossé entre riches et pauvres. Et vous avez besoin d'une justice indépendante, d'une presse libre et de l'état de droit", a encore déclaré le dalaï lama.

Le dalaï lama, qui a renoncé en 2011 à son rôle politique de chef du mouvement des Tibétains en exil pour n'assurer plus qu'un rôle spirituel, se rend fréquemment au Japon où il compte de nombreux fidèles.

Vous aimerez aussi

Des Chrétiens pakistanais aux funérailles d'un membre de la communauté tué lors d'une attaque armée, en avril 2018.
Religion Plus de 4.300 chrétiens tués dans le monde en raison de leur foi en 2018
Un ascète hindou téléphone, assis dans sa tente à Allahabad en Inde le 13 janvier 2019, en attendant qu'ouvre le Kumbh Mela, l'un des plus grands rassemblements religieux de la planète [SANJAY KANOJIA / AFP]
Inde Des millions d'hindous attendus au Kumbh Mela, l'un des plus grands festivals religieux au monde
Le pape François conduisant la messe de l'Epiphanie le 6 janvier dernier au Vatican.
Religion Le Vatican crée une équipe d'athlétisme et rêve des Jeux olympiques

Ailleurs sur le web

Derniers articles