Qui est Xi Jinping, le futur président chinois ?

Xi Jinping.[CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Sauf imprévu, Xi Jinping devrait accéder le 15 novembre à la tête du Parti Communiste Chinois et à partir de mars - par extension - à celle de la Chine dans son ensemble. Le récit d'un parcours politique discret et sans faute.

Fils d’un des leaders de la guérilla communiste dans le nord de la Chine, il fait partie de l’"aristocratie politique" chinoise. Pourtant, son avenir politique aurai pu être tué dans l'oeuf puisque  durant son adolescence, son père, alors vice Premier-Ministre, est écarté du pouvoir par Mao. Une disgrâce dont il subit les conséquences.

A 15 ans, dans le cadre de la Révolution Culturelle,  Xi Jinping est alors envoyé à la campagne en tant que « jeune instruit » et se confronte, comme 17 millions de jeunes urbains, à la réalité des campagnes. Durant six ans, il passe la fin de son adolescence dans la province du Shaanxi et subi un programme de rééducation dispensé par les paysans.

En 1975, il quitte la campagne et intègre l’Université de Tsinghua de Pékin. Il y décroche un diplôme d’ingénieur chimiste. La suite est une carrière classique de cadre communiste, sans coups d'éclat et en évitant les embûches, jouant d'alliances variées pour accéder à des fonctions de plus en plus importantes : gouverneur du Fujian en 2000, patron du Parti au Zhejiang en 2002.

Son ascension s'accélère alors.  En 2007 il est appelé à la rescousse par Hu Jintao pour faire le ménage dans la métropole de Shanghai où le numéro un du Parti, Chen Liangyu, qu'il remplace, a été balayé par un vaste scandale de corruption. En octobre 2007, au 17e congrès du PCC, il fait son entrée au Comité permanent du Bureau politique.

Sixième des neuf membres du BP, il grimpe encore : en mars 2008, il est vice-président de l'Etat chinois, puis, en octobre 2010, vice-président de la puissante Commission militaire du PCC. Une promotion qui le confirme comme dauphin de Hu Jintao.

Le 15 novembre,  il devrait être consacré en clôture du congrès du Parti Communiste Chinois, un événement diffusé en direct à la télévision pour les 1,3 milliard de Chinois.

Vous aimerez aussi

Jack Ma
Fortune L'homme le plus riche de Chine, Jack Ma, est membre du Parti communiste
Chine Chine : Xi Jinping réélu pour un mandat de cinq ans
Xi Jinping, le leader chinois, a fait de la lutte contre la corruption sa priorité numéro un. En quatre ans, 1,2 million de personnes ont été condamnées.
Politique Chine : Xi Jinping, l'indétrônable

Ailleurs sur le web

Derniers articles