Qui est Shinzo Abe, le futur Premier ministre ?

Shinzo Abe Shinzo Abe. [YOSHIKAZU TSUNO / AFP]

Les conservateurs du Parti Libéral-Démocrate (PLD) ont remporté dimanche au Japon la majorité absolue à la chambre des députés lors des législatives. Shinzo Abe, chef du PLD, qui a mené son parti à la victoire, va ainsi redevenir Premier ministre du pays.

A 58 ans, Shinzo Abe va de nouveau diriger le gouvernement japonais cinq ans après l'avoir quitté après un bref et difficile passage (2006-2007). Son mandat avait, en effet, été gâché par une série de scandales et des soucis de santé. En 2009, deux ans après sa démission, il avait également dû encaisser le revers historique de son parti : le PLD qui dominait la vie politique du pays depuis un demi-siècle avait été remercié sans ménagement par un électorat avide d'alternance.

La carrière politique de Shinzo Abe avait pourtant commencé sur les chapeaux de roue. Petit-fils de Premier ministre et fils de ministre des Affaires étrangères, il avait réussi un doublé en 2006 en accédant au pouvoir : plus jeune Premier ministre de l'après-guerre et premier né après le conflit mondial.

Mais aujourd'hui guéri et revigoré, Shinzo Abe va devenir le deuxième homme politique (après Shigeru Yoshida) à retrouver son siège de Premier ministre.

Il va également renouer avec sa réputation de "faucon" en matière de politique étrangère. Ce sont ses déclarations musclées contre la Corée du Nord qui l'ont fait connaître à partir de 2002 lorsque Pyongyang avait reconnu avoir enlevé des Japonais dans les années 70' et 80'. Deux mois avant d'occuper le poste de Premier ministre en 2006, il avait également planché ouvertement sur une attaque préventive en Corée du Nord.

Ce lundi 17 décembre, il n'a pas failli à sa réputation puisqu'au lendemain de sa victoire il a opposé une fin de non-recevoir aux revendications territoriales de la Chine dans l'affaire de l'archipel des Senkaku (voir la vidéo).

L'une des convictions de ce politicien classé très à droite est de réviser la Constitution pacifiste rédigée et imposée en 1947 par les Etats-Unis, notamment en ce qui concerne son volet militaire. Après avoir rebaptisé "l'agence" de Défense en "ministère" de la Défense lors de son premier passage aux commandes du pays, Shinzo Abe a promis cette fois de renommer les "Forces d'auto-défense" de l'archipel en "armée nationale".

Le futur Premier ministre aura également la tâche de mener à bien son projet pour le pays : "Construire un Japon, prospère, où les gens pourront se sentir heureux d'être japonais".

 
Lire aussi sur DirectMatin.fr : 
 

À suivre aussi

Le XV de France est en pleine préparation de son quart de finale contre le pays de Galles.
Rugby Vidéo : Le XV de France exprime son soutien au Japon, en japonais, après le passage du Typhon
Un taxi dans une rue de Tokyo à l'approche du typhon Hagibis, le 12 octobre 2019 [William WEST / AFP]
catastrophe naturelle Typhon Hagibis au Japon : au moins 56 morts, les secours sur le pied de guerre
Le typhon a déjà fait 14 morts.
Japon Les photos spectaculaires du typhon Hagibis au Japon

Ailleurs sur le web

Derniers articles