Obama intervient dans le débat sur les armes

Un bus scolaire transporte des enfants vers leurs écoles à Newtown (Connecticut) quatre jours après la tuerie de celle de Sandy Hook, le 18 décembre 2012 [Brendan Smialowski / AFP] Un bus scolaire transporte des enfants vers leurs écoles à Newtown (Connecticut) quatre jours après la tuerie de celle de Sandy Hook, le 18 décembre 2012 [Brendan Smialowski / AFP]

Le président américain Obama s'est dit mardi favorable à un projet de loi visant à interdire les fusils d'assaut, alors que les écoles rouvraient pour la première fois à Newtown (nord-est) après le massacre de 20 enfants dans l'école de Sandy Hook vendredi dernier.

Le président "soutient activement" les efforts menés au Congrès pour ré-imposer une loi en ce sens, a déclaré son porte-parole Jay Carney, en référence à la proposition que compte introduire en janvier au Congrès la sénatrice démocrate de Californie Dianne Feinstein.

Son porte-parole a ajouté que M. Obama était également favorable à combler le vide juridique qui permet actuellement d'acheter des auprès de vendeurs privés (dans les foires aux armes par exemple) sans vérification préalable.

Ces propos interviennent alors que le débat sur les armes à feu s'est intensifié aux Etats-Unis - mais pour combien de temps ? - , quatre jours après le massacre de Sandy Hook (26 victimes dont 20 enfants) qui a traumatisé le pays, en raison du nombre des élèves tués et de leur jeune âge. Ils avaient tous 6 et 7 ans.

 

À suivre aussi

Etats-Unis Des écoles du Colorado s'équipent de fusils semi-automatiques
Des élèves de l'école Sandy Hook à Newtown dans le Connectictut prennent le bus scolaire pour aller dans leur nouvel établissement, le 3 janvier 2013 [Timothy A. Clary / AFP]
Sandy Hook Les élèves de Sandy Hook ont fait leur rentrée dans un nouvel établissement
Des élèves reprennent le chemin de l'école le 18 décembre 2012 à Newtown
Sandy Hook Fusillade de Newtown : rentrée des classes dans une nouvelle école

Ailleurs sur le web

Derniers articles