Des "patrouilles musulmanes" à Londres pour imposer la charia

Cinq membres des "patrouilles musulmanes" ont été arrêtés à Londres Cinq membres des "patrouilles musulmanes" ont été arrêtés à Londres[Capture d'écran YouTube]

Cinq hommes ont été arrêtés après la diffusion de deux vidéos sur YouTube révélant les activités d'une "patrouille musulmane" dans les rues de Londres. Proscription de la minijupe ou de la bière, propos homophobes : cette "patrouille" préconise une application radicale de la charia.

L'enquête aura été de courte durée puisque les faits se seraient déroulés le week-end des 12 et 13 janvier, tandis que les premières arrestations seraient survenues dès dimanche 20 janvier. Dans le collimateur de Scotland Yard : les membres d'une mystérieuse "muslim patrol" ou "patrouille musulmane" qui avait mis en scène ses activités sur YouTube.

Dans une première vidéo, prise à l'aide d'un téléphone portable, on distingue des individus interpellant des passants dans un quartier de l'est londonien, à forte présence musulmane. Une femme qui porte une minijupe est priée de quitter le secteur, qualifiée de "zone musulmane". Idem pour un couple qui n'est pas autorisé à s'approcher d'une mosquée locale. Quant aux buveurs de bières, ils sont priés de jeter immédiatement leurs boissons.

La seconde vidéo, plus courte, montre la "patrouille musulmane" interpellant un passant : "Ne sais-tu pas que tu es en terre musulmane ? Tu marches sur une terre musulmane habillé comme un pédé, mon pote. Tu dois partir d'ici, tu es sale, mon pote. Tu es homo mon pote, tire-toi".

Le conseil musulman de Grande-Bretagne a fermement condamné les agissement de ces individus, tout comme la mosquée d'East London.

 

Voir la vidéo (en anglais) reprise sur CBS : 

 

Et aussi sur DirectMatin.fr : 

Grande-Bretagne : l'expulsion d'Abou Hamza suspendue

Cheikh Raëd Salah reste en Grande-Bretagne

À suivre aussi

Terrorisme Après les attentats de Pâques, le Sri Lanka interdit le niqab
Croquis de la présidente de la cour d'assises de Bruxelles, Laurence Massart (g), et de Mehdi Nemmouche, dessiné lors de l'audience du 3 mars 2019 à Bruxelles [IGOR PREYS / BELGA/AFP/Archives]
Terrorisme Tuerie du musée juif de Bruxelles : perpétuité pour Mehdi Nemmouche
Faits divers Un fiché S interpellé avec une machette, des couteaux et un manuel de terrorisme

Ailleurs sur le web

Derniers articles