Election du prochain pape : les favoris des bookmakers

De la fumée blanche s'échappe de la chapelle Sixtine le 19 avril 2005.[ANDREAS SOLARO / AFP]

Aussitôt après l'annonce de la renonciation de Benoît XVI, les bookmakers ont évidemment lancé des paris sur l'identité du futur pape. Un indice de plus ?

C'est le site irlandais de pari en ligne Paddy Power qui se révèle en pointe sur le sujet. Il ne propose pas moins de cinq paris différents à propos du futur pape qui devrait élu avant Pâques par les cardinaux réunis en conclave à Rome.

Le pari le plus suivi est naturellement celui qui porte sur l'identité du futur pape. Le prochain pape se trouve parmi les 120 cardinaux électeurs, autrement dit âgé de moins de 80 ans. Et depuis lundi, trois cardinaux différents ont fait la course en tête des pronostics. Il y a eu le nigérian Francis Arinze désormais 6e, puis le ghanéen Peter Turkson (4e à cette heure) et enfin le canadien Marc Ouellet. Ce dernier tient toujours la corde ce mercredi matin avec une cote assez élevée établie à 7 contre 2.

 

Les cardinaux italiens dans le coup

Mais passé le choc de l'annonce, les cardinaux italiens ont repris du poil de la bête auprès des parieurs. Angelo Scola est désormais le deuxième papabile des bookmakers avec une cote de 4 contre 1 et Tarcisio Bertone troisième avec une cote 5 contre 1. L'argentin Leonardo Sandri passe aussi pour un sérieux prétendant à leurs yeux. Avec une cote de 10/1. Les premiers Français André Vingt-Trois et Philippe Barbarin sont bien loin avec une cote de 50 contre 1 tous les deux.

Mais ce seul pari ne contente pas les parieurs. Les bookmakers spéculent aussi sur le prénom porté par le futur pape. Ce mercredi, c'est Pie qui se distingue avec une cote de 4 contre 1, suivi par Jean-Paul (5 contre 1) et Benoît (12 contre 1). Jean et Joseph font aussi partie des favoris des pronostics. Le pays d'origine du 266e pape fait aussi l'objet de paris. L'Italie est favorite, suivie par "un pays d'Afrique", "un pays d'Amérique du Sud". La France est le cinquième pays le plus parié.

 

L'âge du pape et la durée du conclave aussi

Plus anecdotique encore, les bookmakers semblent convaincus que le prochain pape aura moins de 65 ans, puisque cette cote est établie ce mercredi à 5 contre 2. Plus l'âge avance, plus la cote est élevée. Peu parient sur un pape ayant plus de 70 ans. Facétieux, les parieurs estiment que le conclave ne durera qu'une journée (2 contre 1) voire deux jours (13 contre 8) mais ne croient pas franchement à ce que le choix s'éternise plus longtemps.

 

Et aussi sur DirectMatin.fr

Benoît XVI : "Je vous remercie tous (...) Continuez à prier pour moi

Verbatim : le discours où Benoît XVI annonce sa démission

Et si le cardinal Ranjith était le prochain pape ?

Vous aimerez aussi

Le pape François a évoqué cet assassinat «barbare». (photo d'illustration)
Drame Une religieuse franco-espagnole de 77 ans assassinée en Centrafrique
Justice Abus sexuels : des Américains vont saisir la justice contre le Vatican
Vatican Le pape François au Maroc : une visite sous le signe du dialogue interreligieux

Ailleurs sur le web

Derniers articles