Les Femen aspergent d'eau l'archevêque de Bruxelles

Mgr Léonard, pendant l'opération des Femen, dans un salle du campus de Solbosch à Ixelles Mgr Léonard, pendant l'opération des Femen, dans un salle du campus de Solbosch à Ixelles[GEORGES GOBET / AFP]

Mgr André-Mutien Léonard, archevêque de de Maline-Bruxelles, a été pris à partie mardi soir par des militantes belges du mouvement Femen alors qu'il intervenait dans le cadre d'une conférence organisée par l'université libre de Bruxelles (ULB).

"L'anus de Dieu arrive", "Dieu sauve les gouines". C'est avec des slogans virulants, rédigés sur leurs seins nus, que quatre militantes des Femen - autoproclamées "Sextrémistes" - ont pénétré mardi soir dans la salle de l'ULB où se tenait une conférence intitulée : "Blasphème : offense ou liberté de s'exprimer" organisée par la Ligue pour l'abolition des lois réprimant le blasphème et le droit de s'exprimer librement (LABEL). Cible de leur opération : Mgr Léonard, archevêque de la capitale belge.

Munies de statuettes de la Vierge remplies d'eau, elles ont aspergé l'archevêque qu'elles accusent sur leur site internet, d'être "l'un des principaux colporteurs de l'homophobie en Europe". André-Mutien Léonard est demeuré impassible pendant l'opération, en attendant que les Femen ne soient évacuées par le personnel de l'ULB. Le calme revenu, Mgr Léonard s'est saisi d'une des statuettes qu'il a... embrassée.

Page d'accueil du site des FEMEN mercredi 24 avril (Capture d'écran)

 

Le site des Femen piraté par des hackers

Delanoë condamne l'action des Femen à Notre-Dame

Après les Femen, les Hommen

Vous aimerez aussi

Féminisme Florence Parly se bat pour plus de femmes dans les armées
8 mars Journée des droits des femmes : inégalités salariales et lutte contre les violences conjugales au coeur des revendications
littérature 4 livres à lire sur la condition féminine

Ailleurs sur le web

Derniers articles