Syrie: Obama reconnait qu'il n'y a pas de "formule magique"

Barack Obama, le 16 mai 2013 à la Maison blanche à Washington DC [Saul Loeb / AFP] Barack Obama, le 16 mai 2013 à la Maison blanche à Washington DC [Saul Loeb / AFP]

Le président des Etats-Unis Barack Obama a reconnu jeudi qu'il n'existait pas de "formule magique" pour mettre fin au conflit meurtrier en Syrie, mais a promis de continuer à oeuvrer avec ses partenaires dans ce dossier.

S'exprimant au côté du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, M. Obama a répété que le président syrien Bachar al-Assad "doit partir" et s'est dit décidé à "renforcer les pressions internationales" contre son régime.

Vous aimerez aussi

Photo fournie par la présidence turque montrant les présidents russe Vladimir Poutine, iranien Hassan Rohani et turc Recep Tayyip Erdogan au sommet tripartite à Téhéran, le 7 septembre 2018 [- / TURKISH PRESIDENTIAL PRESS SERVICE/AFP]
Syrie Idleb : Erdogan appelle Moscou et Téhéran à empêcher une «catastrophe humanitaire»
Le ministre des Affaires Etrangères russe Sergei Lavrov (à droite) reçoit son homologue turc Mevlüt Cavusoglu à Moscou, le 24 août 2018 [Kirill KUDRYAVTSEV / AFP]
Syrie La Turquie met en garde Moscou contre une «catastrophe» à Idleb
Le président turc Recep Tayyip Erdogan lors du congrès de son parti l'AKP, le 18 août 2018 à Ankara [ADEM ALTAN / AFP/Archives]
Économie Crise financière : les Etats-Unis, la tête de Turc d'Erdogan

Ailleurs sur le web

Derniers articles