Grèce : "Heil Hitler" entendu au Parlement

Une manifestation anti-nazie à Athènes, lors du procès d'un membre du parti politique l'Aube dorée [Louisa Gouliamaki / AFP/Archives] Une manifestation anti-nazie à Athènes, lors du procès d'un membre du parti politique l'Aube dorée [Louisa Gouliamaki / AFP/Archives]

Les médias grecs sont revenus largement samedi sur les "Heil Hitler" entendus la veille au Parlement, dont il est difficile de dire qui les a prononcés.

Ces cris, lancés trois fois, étaient nettement audibles sur la bande audio de l'enregistrement de la séance, venant alors que tous les députés du parti néo-nazi Aube Dorée quittaient la salle en protestation après l'exclusion d'un des leurs pour insulte envers d'autres députés.

Les médias ont d'abord pensé que les cris venaient du porte-parole du groupe au Parlement, Christos Pappas, l'un des principaux idéologues du parti.

Mais Aube Dorée a démenti et affirmé que les cris avaient été lancés au contraire par un député du groupe Syriza (gauche radicale), l'ancien acteur Giorgos Pantzas.

Celui-ci a reconnu avoir prononcé ces mots, mais ironiquement dans une réponse. "Je n'étais pas dans la pièce. Alors que je m'apprêtais à entrer, j'ai entendu quelque lancer +Heil Hitler+, alors j'ai répondu +Allez-vous-en, et Heil Hitler+", a-t-il raconté à la chaîne de télévision Skai.

Dans la retranscription de la séance, on peut lire que M. Pantzas a dit à un député d'Aube Dorée: "Sortez vos fusils et descendez-nous. Heil Hitler!".

Affichant un discours xénophobe et antisémite, et un emblème, le méandre antique grec, ressemblant furieusement à une croix gammée, Aube dorée (en grec, Chrissi Avghi) a fait irruption pour la première fois au Parlement en juin 2012, avec 7% des voix et 18 députés.

À suivre aussi

Festival Les habitants d'un village allemand achètent tout le stock de bière pour mettre à mal un festival néo-nazi
Youtube a annoncé mercredi l'intensification de sa lutte contre les contenus haineux en interdisant des vidéos prônant la discrimination ou la ségrégation.
Racisme Youtube «interdit» les vidéos prônant la discrimination ou la ségrégation
Une image de Jack Renshaw tirée d'une vidéo du parti national britannique. Renshaw, un pédophile néonazi, a comploté d'assassiner une députée britannique.
Justice Un pédophile néonazi emprisonné pour avoir voulu tuer une députée

Ailleurs sur le web

Derniers articles