Les métallos manifestent contre l'austérité à Rome

Un homme porte un masque géant de Berlusconi lors d'une manifestation à l'appel du syndicat italien des métallos Fiom, le 18 mai 2013 à Rome [Filippo Monteforte / AFP] Un homme porte un masque géant de Berlusconi lors d'une manifestation à l'appel du syndicat italien des métallos Fiom, le 18 mai 2013 à Rome [Filippo Monteforte / AFP]

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont défilé samedi à Rome contre l'austérité à l'appel du syndicat italien des métallos Fiom pour exiger notamment "le droit au travail, à l'instruction et à la santé".

"Nous ne pouvons plus attendre", a déclaré le secrétaire de la Fiom Maurizio Landini. "Les choix des gouvernement Berlusconi et Monti sont à l'origine de la situation très pesante que nous visons maintenant. Il faut remette le travail au centre" du débat, a-t-il ajouté.

50.000 participants étaient attendus à la manifestation mais ils étaient au moins le double selon les organisateurs. Le cortège a défilé de la place de la République en plein centre jusqu'à la place San Giovanni, lieu traditionnel de rassemblement.

"Il faut bloquer les licenciements et réformer l'aide sociale (...) en introduisant un revenu citoyen pour lutter contre la précarité", a affirmé M. Landini.

Le taux de chômage en Italie s'élève à 11,5% de la population active, mais il est de 38,4% chez les actifs de 15-24 ans.

À suivre aussi

Giuseppe Conte et Emmanuel Macron lors d'une visite du chef du gouvernement italien à l'Elysée, en juin 2018.
Diplomatie Macron en visite à Rome pour œuvrer à la réconciliation franco-italienne
«La seule façon de l'arrêter, c'est de lui donner dix bananes à manger», a déclaré un consultant italien au sujet de l'attaquant de l'Inter Milan Romelu Lukaku.
Racisme «La seule façon de l'arrêter, c'est de lui donner 10 bananes à manger» : un consultant viré en direct après des propos racistes sur Lukaku
Des migrants secourus en mer avec un canot de l'Ocean Viking lors d'une opération de sauvetage  en Méditerranée, le 12 août 2019  [Anne CHAON / AFP/Archives]
Italie Le nouveau gouvernement italien accepte que l'Ocean Viking débarque les migrants secourus

Ailleurs sur le web

Derniers articles