Irak : au moins 13 morts dans de nouveaux attentats

Un soldat irakien près d'un véhicule détruit après un attentat à Bagdad, le 16 mai 2013 [Ahmad al-Rubaye / AFP] Un soldat irakien près d'un véhicule détruit après un attentat à Bagdad, le 16 mai 2013 [Ahmad al-Rubaye / AFP]

Au moins treize personnes ont péri lundi matin dans une série d'attentats survenus à Bagdad et à Bassora, dans le sud de l'Irak, a-t-on appris auprès de responsables médicaux et de sécurité.

Un double attentat a tué sept personnes à Bassora, le grand port du sud du pays situé à 450 km de la capitale irakienne. A Bagdad, huit attaques, la plupart perpétrées à l'aide de voitures piégées, ont fait six morts dans des quartiers à majorité chiite.

Plus de 90 personnes ont été blessées dans ces attentats qui n'ont pas été revendiqués dans l'immédiat.

Ce nouvel accès de violence survient dans un contexte particulièrement tendu. Ces dernières semaines, les attentats se sont multipliés dans tout l'Irak.

Chaque mois depuis début 2013, les violences ont fait plus de 200 morts, avec un pic à plus de 460 en avril, selon un décompte de l'AFP, faisant craindre un retour aux années noires de 2006-2007, même si les chiffres étaient alors supérieurs à un millier de tués par mois.

Vous aimerez aussi

Après deux années consécutives de baisse, les actes antisémites ont augmenté de 74 % en 2018, selon l'Intérieur.
Racisme Une haine au quotidien
De nombreux parlementaires LREM menacés et intimidés
Violences De nombreux parlementaires LREM menacés et intimidés
Justice «Gilets jaunes» : les enjeux du procès de Christophe Dettinger

Ailleurs sur le web

Derniers articles