Islande : le nouveau gouvernement promet un référendum sur l'adhésion à l'UE

Les responsables du Parti du progrès, Sigmundur Gunnlaugsson (g), et du Parti de l'indépendance, Bjarni Benediktsson, le 28 avril 2013 à  Reykjavik [Halldor Kolbeins / AFP/Archives] Les responsables du Parti du progrès, Sigmundur Gunnlaugsson (g), et du Parti de l'indépendance, Bjarni Benediktsson, le 28 avril 2013 à Reykjavik [Halldor Kolbeins / AFP/Archives]

Les deux partis vainqueurs des élections législatives en Islande en avril ont annoncé mercredi avoir trouvé un accord de gouvernement incluant l'organisation d'un référendum sur l'adhésion à l'Union européenne.

"Nous ne poursuivrons pas les négociations d'adhésion avec l'Union européenne tant que n'aura pas eu lieu un référendum", indique la plateforme gouvernementale signée par ces deux partis, le Parti du progrès (centre) et le Parti de l'indépendance (droite), traditionnellement hostiles à une adhésion.

Dans l'immédiat, les discussions avec Bruxelles, qui avaient commencé en juillet 2010 et été suspendues en janvier en vue des élections législatives, ne reprendront pas.

Le nouveau gouvernement a indiqué qu'il devait évaluer leur avancement et les modalités pratiques du référendum.

Les récents sondages sur l'UE montrent tous une majorité d'Islandais défavorables à une adhésion.

Le gouvernement doit entrer en fonctions jeudi, près d'un mois après les élections du 27 avril. Les deux partis membres de la coalition gouvernementale à venir avaient chacun obtenu 19 sièges sur les 63 du Parlement.

Outre l'abandon de la candidature à l'UE, leur programme de gouvernement reprend les thèmes de campagne qui les rapprochaient, à savoir un allègement du fardeau de la dette immobilière des ménages via une ponction sur les créanciers étrangers des banques islandaises, et une simplification de la fiscalité pour parvenir à une baisse du niveau d'imposition.

Vous aimerez aussi

Politique Près de trois Français sur quatre favorables à un référendum, d'après un sondage
Politique «Une limite a été franchie», estime Richard Ferrand après la tentative d'incendie de sa maison
Si leur mobilisation faiblit en nombre, les gilets jaunes ont encore de la ressource.
Mouvement social Des gilets jaunes pâles ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles