Niger : 18 militaires, un civil, quatre kamikazes tués

Des soldats nigériens patrouillent aux environs d'Agadez, au nord du Niger, le 24 septembre 2010 [Issouf Sanogo / AFP/Archives] Des soldats nigériens patrouillent aux environs d'Agadez, au nord du Niger, le 24 septembre 2010 [Issouf Sanogo / AFP/Archives]

Vingt-trois personnes, dont 18 militaires nigériens, un civil et quatre kamikazes ont été tuées jeudi dans l'attentat contre un camp militaire à Agadez, dans le nord du Niger, où des élèves officiers sont retenus en otages par l'un des assaillants, a annoncé le gouvernement nigérien.

"A Agadez, nous avons 19 morts, 18 militaires et un civil", a déclaré devant la presse à Niamey le ministre de l'Intérieur Abdou Labo. "Quatre kamikazes sont morts dans l'explosion", a-t-il poursuivi, faisant aussi état de "13 blessés, dont six graves" dans les rangs de l'armée. "Un cinquième kamikaze s'est enfermé dans un local avec des otages élèves officiers" en formation à Agadez, a-t-il ajouté.

Vous aimerez aussi

L'Algérie accusée d'expulser des migrants vers le désert
Migrants L'Algérie accusée d'expulser des migrants vers le désert
Des réfugiés évacués de Libye font sécher du linge dans un bâtiment du HCR à Niamey, le 17 novembre 2017. [Sia KAMBOU / AFP/Archives]
Niger Immigration : réunion UE-Afrique pour lutter contre les réseaux de passeurs
Des soldats français de l'opération Barkhane dans un camp situé aux abords de l'aéroport de l'aéroport de Niamey au Niger, le 22 décembre 2017  [ludovic MARIN / AFP]
Diplomatie «Nous sommes fiers de vous» : Macron réveillonne avec les troupes au Niger

Ailleurs sur le web

Derniers articles