Attaque à la bombe des talibans à Kaboul

Des policiers afghans anti-émeutes le 22 mai 2013 dans Kaboul [Shah Marai / AFP] Des policiers afghans anti-émeutes le 22 mai 2013 dans Kaboul [Shah Marai / AFP]

Le centre de Kaboul a été frappé vendredi par un attentat à la bombe suivi d'une fusillade entre la police et un groupe de talibans retranchés dans un édifice d'une organisation internationale, selon des témoins et la police.

"Une puissante explosion a eu lieu suivie par une fusillade qui est toujours en cours", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police Hashmat Stanikzaï.

"Un certain nombre d'insurgés ont pris position dans un édifice du quartier. Nous ne sommes pas encore certains de leurs cibles, mais nous pensons qu'ils visaient les bureaux de la Force de protection publique, l'ambassade néerlandaise et certaines agences de l'ONU", a-t-il ajouté sans pouvoir faire état de victimes dans l'immédiat.

Les forces spéciales afghanes sont arrivées rapidement sur les lieux et encerclaient l'édifice de l'Organisation internationale des Migrations (OIM) de l'ONU, où se sont retranchés des insurgés, selon un photographe de l'AFP sur place.

Un porte-parole des talibans a revendiqué une "attaque coordonnée" dans un appel téléphonique avec l'AFP.

À suivre aussi

Une victime d'un attentat contre une mosquée de l'est de l'Afghanistan, qui a fait des dizaines de morts le 18 octobre 2019 [NOORULLAH SHIRZADA / AFP]
Terrorisme Afghanistan : 62 morts lors d'un attentat dans une mosquée
Une responsable de la commission électorale en Afghanistan vide une urne pour le comptage des voix après la fermeture des bureaux de vote pour l'élection présidentielle, le 28 septembre 2019 [HOSHANG HASHIMI / AFP]
Moyen-orient Une présidentielle afghane sans gros incident mais avec une forte abstention
Le site d'un attentat suicide commis le 17 septembre 2019 lors d'un meeting électoral du président afghan Ashraf Ghani à Charikar, province de Parwan [ABDUL SHAHMIM TANHA / AFP]
Conflit Afghanistan : double attentat pendant la campagne électorale, au moins 48 morts

Ailleurs sur le web

Derniers articles