Grande Bretagne: 2 arrestations après l'interception d'un avion pakistanais

Un avion de la compagnie Pakistan International Airlines (PIA), le 30 septembre 2011, sur l'aéroport de Quetta, capitale de la province du Balouchistan au Pakistan [Banaras Khan / AFP/Archives] Un avion de la compagnie Pakistan International Airlines (PIA), le 30 septembre 2011, sur l'aéroport de Quetta, capitale de la province du Balouchistan au Pakistan [Banaras Khan / AFP/Archives]

Deux des passagers de l'avion de ligne PK 709 de la compagnie Pakistan International Airlines, dérouté vendredi sur l'aéroport de Londres-Stansted, ont été arrêtés, a annoncé la police de l'Essex, tandis que d'autres sources policières semblaient écarter l'hypothèse d'un incident à "caractère terroriste".

"Il ne semble pas que l'incident ait un caractère terroriste", a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête.

"Les policiers sont montés à bord de l'appareil et ont procédé à l'arrestation de deux hommes soupçonnés d'avoir mis en danger l'avion" a pour sa part déclaré un porte-parole de la police locale.

Selon lui, l'incident n'a fait aucun blessé.

La police avait indiqué quelques minutes plus tôt qu'un avion de ligne de la compagnie Pakistan International Airlines, qui avait décollé de Lahore et devait atterrir à Manchester à 14H00 (13H00 GMT) avait été dérouté sur l'aéroport de Londres Stansted et escorté par un avion de chasse de la Royal Air Force (RAF).

Le ministère britannique de la Défense a indiqué à l'AFP que l'avion de combat de type "Typhoon de la RAF a été envoyé pour enquêter sur un incident impliquant un avion dans l'espace aérien britannique".

Après l'atterrissage de l'appareil, le ministère de la Défense a précisé que sa mission était "terminée". Un porte-parole a expliqué que l'envoi d'un avion de chasse intervenait dans le cas où le pilote ou un membre du personnel naviguant envoyait un message d'urgence.

"Le but de faire décoller un appareil est d'aller étudier la situation", a-t-il dit.

L'avion de ligne PK 709 qui transportait quelque 300 passagers a été parqué en bout de piste, à l'écart, selon la BBC.

Vous aimerez aussi

Justice Pakistan : la chrétienne Asia Bibi a été libérée
Politique Benjamin Griveaux sur Asia Bibi : «Respectons la demande qui est la sienne»
Asia Bibi Mobilisation politique pour sauver Asia Bibi

Ailleurs sur le web

Derniers articles