Obama s'élève contre les agressions sexuelles dans l'armée

Le président américain Barack Obama le 24 mai 2013 à Annapolis, dans le Maryland [Mandel Ngan / AFP] Le président américain Barack Obama le 24 mai 2013 à Annapolis, dans le Maryland [Mandel Ngan / AFP]

Le président américain Barack Obama a estimé vendredi que les militaires coupables d'agressions sexuelles risquaient de saper la confiance dans l'armée américaine.

"Ceux qui perpétuent des agressions sexuelles, non seulement commettent des crimes, mais menacent la confiance et la discipline qui font la force de notre armée", a déclaré M. Obama lors d'une cérémonie de remise de diplômes aux élèves officiers de l'Académie navale d'Annapolis (Maryland, est).

"C'est pourquoi nous devons montrer notre détermination à stopper ces crimes parce qu'ils n'ont pas leur place dans la plus grande armée au monde", a ajouté le président, alors que des scandales de harcèlement ou d'agressions sexuelles se sont récemment multipliés au sein de l'armée américaine.

Un rapport du Pentagone a aussi pointé une recrudescence du phénomène.

"Nous devons reconnaître que même ici, même au sein de notre armée, nous avons vu comment les mauvais comportements de quelques-uns peuvent avoir des effets contagieux ailleurs", a ajouté M. Obama, en mettant aussi en garde contre la propagation d'images relatives à ces comportements délictueux.

"A l'ère numérique, une seule image du champ de bataille où des militaires ne seraient pas à la hauteur (...) peut devenir virale et mettre en danger nos forces, saper nos efforts pour la paix et la sécurité", a-t-il estimé.

Barack Obama a demandé des réponses à ce phénomène au secrétaire à la Défense Chuck Hagel, ainsi qu'au plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey, et aux responsables de chacune des branches de l'armée.

 
 

L'armée avait aussi annoncé le 15 mai avoir ouvert une enquête contre un sergent, pourtant chargé de la prévention contre les violences sexuelles, qui est soupçonné d'avoir contraint une subordonnée à se prostituer.

La semaine précédente, un officier de l'armée de l'air, lui aussi chargé de la prévention contre les violences sexuelles, avait été interpellé en état d'ébriété après avoir agressé sexuellement une femme près du Pentagone.

Par ailleurs, alors que le département de la Défense est frappé de 37 milliards de dollars de coupes dans son budget, le président a promis qu'il se "battrait pour les capacités et les technologies dont vous avez besoin pour l'emporter", a-t-il dit aux élèves officiers.

Il a notamment évoqué un projet de construction navale qui permettrait aux Etats-Unis "de constituer une flotte de 300 navires, dont les capacités dépasseraient celles des dix marines" étrangères les plus puissantes.

Les Etats-Unis disposent actuellement d'une flotte de 283 navires militaires, qui doit passer à 306 navires d'ici 2037.

Vous aimerez aussi

Etats-Unis L'accueil des sinistrés de Californie
promotion En tournée pour son livre, Michelle Obama fait le show
Etats-Unis Californie : les habitants tentent de fuir

Ailleurs sur le web

Derniers articles