Russie: le séisme en mer d'Okhotsk ressenti jusqu'à Moscou

Un sismographe [Frederick Florin / AFP/Archives] Un sismographe [Frederick Florin / AFP/Archives]

Un séisme de magnitude 8,2 survenu vendredi dans la mer d'Okhotsk, au large de l'Extrême-Orient russe, a suscité une alerte au tsunami, rapidement levée, et a été ressenti jusqu'à Moscou à environ 7.000 km de là.

L'épicentre du tremblement de terre était situé à une profondeur de plus de 600 km sous la mer d'Okhotsk, selon l'institut américain USGS qui a relevé une magnitude de 8,2.

Selon le ministère russe des Situations d'urgence, le séisme s'est produit à 16H47 heure locale (05H47 GMT). Le ministère russe fait état d'une magnitude 6,7.

Les autorités russes ont lancé une alerte au tsunami, recommandant aux habitants de quitter les zones côtières et de se réfugier sur les hauteurs, mais celle-ci a été levée peu après. Les autorités ont indiqué que la vague ne devait pas dépasser un mètre de hauteur.

Le séisme n'a fait ni victimes ni dégâts en Extrême-Orient, selon des informations préliminaires. Fait exceptionnel, il a cependant été perçu jusqu'à Moscou, à quelque 7.000 kilomètres de là.

"Presque tout le continent a été secoué", a déclaré Anatoli Tsygankov, responsable du département des situations d'urgence des services météorologiques russes, indiquant que des secousses avaient été ressenties jusqu'en Roumanie. Les secousses à Moscou étaient de magnitude 1, et n'ont fait aucun dégât selon la même source.

À suivre aussi

Séisme : le temps de la sécurisation à Teil
catastrophe naturelle Séisme : le temps de la sécurisation à Teil
Un léger tremblement de terre a été ressenti à Strasbourg (illustration).
Séisme Un léger tremblement de terre ressenti à Strasbourg
catastrophe naturelle Séisme dans la Drôme et en Ardèche : des répliques sont-elles à craindre ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles