Alfonso Portillo, ex-président guatémaltèque, devant la justice new-yorkaise

L'ex-président guatémaltèque Alfonso Portillo (c) est escorté avant de s'envoller pour les Etats-Unis, le 24 mai 2013 à Guatemala [ / AFP/Archives] L'ex-président guatémaltèque Alfonso Portillo (c) est escorté avant de s'envoller pour les Etats-Unis, le 24 mai 2013 à Guatemala [ / AFP/Archives]

L'ancien président conservateur guatémaltèque Alfonso Portillo (2000-2004) devait comparaître mardi devant un juge fédéral new-yorkais, après son extradition vendredi vers les Etats-Unis où il est accusé de détournement de fonds publics, a-t-on appris de source judiciaire.

Après son arrivée à New York, M. Portillo a d'abord subi un contrôle médical de routine dans un hôpital, avant d'être incarcéré dans la prison fédérale de Manhattan, le Centre correctionnel métropolitain, selon le consulat du Guatemala.

Sa comparution est prévue en début d'après-midi, selon le procureur fédéral.

M. Portillo, 61 ans, est le premier ex-chef d'État latino-américain à être extradé de son pays vers les Etats-Unis.

Il avait été accusé en janvier 2010 par un tribunal de New-York d'avoir détourné 70 millions de dollars de fonds publics, dont une partie aurait transité par des banques américaines et européennes (France, Suisse, Luxembourg). Ces fonds comprenaient notamment une enveloppe de 1,5 million de dollars destinée à des écoliers guatémaltèques.

"Ils sont en train de commettre un acte purement illégal, ils ont été dans l'illégalité à mon endroit depuis le début, ils ont violé tous mes droits", s'était exclamé l'ex-président avant d'embarquer vendredi dernier, escorté par des agents américains.

M. Portillo avait déposé plusieurs recours contre son extradition, à laquelle l'ex-président libéral Alvaro Colom (2008-2012) avait donné son feu vert en novembre 2011.

Au Guatemala, M. Portillo a été soupçonné d'avoir, avec l'aide de ses ex-ministres des Finances Manuel Maza et de la Défense Eduardo Arevalo, tenté de détourner 15 millions de dollars du budget du ministère de la Défense en 2001. Les trois hommes ont été acquittés par la justice.

Vous aimerez aussi

Un garçon porte une photo de Jakelin Caal, décédée aux Etats-Unis, pendant ses obsèques au Guatemala le 25 décembre 2018 [Johan ORDONEZ / AFP/Archives]
Etats-Unis Trump blâme les démocrates pour la mort d'enfants migrants
Des migrants honduriens, empêchés de passer par un pont, traversent la rivière Suchiate entre le Guatemala et le Mexique, dans l'espoir de rejoindre ensuite les Etats-Unis, le 29 octobre 2018. [Johan ORDONEZ  / AFP]
Amérique du Sud Guatemala : des centaines de migrants se jettent dans le fleuve pour passer au Mexique
Des Honduriens en marche vers les Etats-Unis se reposent dans la ville de Huitxla, dans le sud du Mexique, le 22 octobre 2018 [Johan ORDONEZ  / AFP]
Amérique du Sud Les migrants honduriens en route vers les Etats-Unis font une pause au Mexique

Ailleurs sur le web

Derniers articles