Mexique: l'ouragan Barbara dégradé en tempête tropicale

Image satellite du 29 mai 2013 fournie par l'Agence américaine pour l'étude de l'océan et de l'atmosphère (NOAA) montrant l'ouragan Barbara sur la côte Pacifique du Mexique [ / NOAA/AFP] Image satellite du 29 mai 2013 fournie par l'Agence américaine pour l'étude de l'océan et de l'atmosphère (NOAA) montrant l'ouragan Barbara sur la côte Pacifique du Mexique [ / NOAA/AFP]

L'ouragan Barbara, le premier de la saison 2013 dans l'océan Pacifique, a été dégradé en tempête tropicale peu après avoir touché terre dans le sud-est du Mexique et avoir fait deux morts, dont un Américain, selon le gouvernement mexicain.

Barbara a été dégradé en tempête tropicale jeudi à 00h00 GMT. Il était auparavant classé en ouragan de catégorie 1 sur l'échelle Saffir-Simpson (dont le niveau maximum est 5), avec des bourrasques de vent de 120 km/h accompagnés de fortes pluies.

Il a frappé notamment l'ouest de Tonala, une zone touristique, de pêche et d'élevage située dans l'Etat du Chiapas, mais aussi les Etats voisins d'Oaxaca et Guerrero.

Selon la Protection civile, l'ouragan a tué deux personnes, dont un citoyen de nationalité américaine.

Dans l'Etat d'Oaxaca, un Américain de 61 ans qui s'était aventuré dans les eaux de Playa Azul, un "spot" connu des surfeurs du monde entier, y a trouvé la mort après avoir ignoré "totalement les restrictions d'accès aux plages".

Par ailleurs, un jeune de 27 ans est mort emporté par le courant d'une rivière de Pinotepa Nacional, une municipalité de Oaxaca proche de l'Etat voisin du Guerrero, selon le maire de la ville, Carlos Sarabia.

Dans le Chiapas, des centaines de personnes ont été évacuées.

Une opération menée par la marine militaire et la protection civile a été déployée dans la zone, tandis que la ville balnéaire d'Acapulco, dans le Guerrero, a enregistré des inondations qui ont emporté au moins trois voitures.

Vous aimerez aussi

Immigration Mexique : les migrants espèrent toujours passer de l'autre côté de la frontière
Photo de Joaquin Archivaldo Guzman Loera, alias "El Chapo", prise le 8 janvier 2016 après sa capture, à la suite de son évasion d'une prison mexicaine en juillet 2015 [HO / HO/AFP/Archives]
Justice Le procès d'El Chapo retardé après le désistement d'un juré
Drogues L’ombre d’El Chapo plane toujours sur le Mexique

Ailleurs sur le web

Derniers articles