Afghanistan : des handicapés protestent contre l'attaque du CICR

Des personnes handicapées manifestent devant les bureaux de la Croix-Rouge à Jalalabad, le 2 juin 2013 [Noorullah Shirzada / AFP] Des personnes handicapées manifestent devant les bureaux de la Croix-Rouge à Jalalabad, le 2 juin 2013 [Noorullah Shirzada / AFP]

Une foule d'handicapés, dont beaucoup d'amputés, s'est rassemblée dimanche devant les bureaux du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Jalalabad dans l'est de l'Afghanistan pour protester contre l'attaque conduite contre le bâtiment par des insurgés en milieu de semaine.

"Mort à ceux qui ont perpétré cette attaque inhumaine et diabolique", criaient les manifestants, dont plusieurs marchaient avec des béquilles ou se déplaçaient en fauteuil roulant, devant les bureaux du CICR fermés depuis mercredi.

Un kamikaze s'était fait exploser contre le portail de l'organisation puis deux hommes armés avaient pénétré dans ses bureaux avant d'être abattus par la police au terme d'une fusillade de deux heures. Un garde de sécurité afghan a péri dans l'attentat.

Présent en Afghanistan depuis 1987, le CICR a fermé son bureau de Jalalabad et suspendu les déplacements de son personnel à travers l'Afghanistan à la suite de cette attaque, la deuxième en moins d'une semaine contre une organisation internationale.

Les rebelles talibans ont assuré vendredi ne pas être impliqués dans cette attaque.

Organisation très respectée en Afghanistan en raison de sa réputation de neutralité, le CICR s'occupe notamment de rendre les corps à chacun des belligérants, d'offrir des soins médicaux, dont des prothèses, et d'aider les blessés de guerre ou amputés à la suite d'explosions de mines artisanales.

"Nous avons des problèmes énormes. Le CICR est le seul qui nous aide", a déclaré à l'AFP Ferdous, un amputé qui n'utilise qu'un seul nom. "Nous demandons au gouvernement de protéger le CICR".

À suivre aussi

Une victime d'un attentat contre une mosquée de l'est de l'Afghanistan, qui a fait des dizaines de morts le 18 octobre 2019 [NOORULLAH SHIRZADA / AFP]
Terrorisme Afghanistan : 62 morts lors d'un attentat dans une mosquée
Une responsable de la commission électorale en Afghanistan vide une urne pour le comptage des voix après la fermeture des bureaux de vote pour l'élection présidentielle, le 28 septembre 2019 [HOSHANG HASHIMI / AFP]
Moyen-orient Une présidentielle afghane sans gros incident mais avec une forte abstention
Le site d'un attentat suicide commis le 17 septembre 2019 lors d'un meeting électoral du président afghan Ashraf Ghani à Charikar, province de Parwan [ABDUL SHAHMIM TANHA / AFP]
Conflit Afghanistan : double attentat pendant la campagne électorale, au moins 48 morts

Ailleurs sur le web

Derniers articles