République tchèque: le bilan des inondations passe à cinq morts

La rivière Vltava à Prague, le 2 juin 2013 [Michal Cizek / AFP] La rivière Vltava à Prague, le 2 juin 2013 [Michal Cizek / AFP]

Cinq personnes sont mortes, plusieurs autres ont été portées disparues et des milliers de foyers évacués en République tchèque suite à des inondations provoquées par des pluies diluviennes, ont annoncé lundi les services de secours.

"Actuellement, nous avons recensés cinq morts", dans le pays a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police Stepanka Zatloukalova, en raison des inondations qui affectent plusieurs pays d'Europe centrale.

A l'issue d'une réunion extraordinaire tenue dimanche soir, le gouvernement tchèque a décrété l'état d'urgence dans presque toutes les régions de la Bohême, dans l'ouest de la République tchèque.

"Nous ferons tout pour protéger la vie et la santé des gens", a assuré le Premier ministre qui a aussi annoncé le déblocage immédiat de 300 millions de couronnes (11,7 millions d'euros) pour la réparation de dégâts.

Un homme et une femme ont trouvé la mort dimanche dans l'écroulement de leur chalet près de Prague. Deux autres corps sans vie ont été découverts dans le nord du pays et un homme de 82 ans s'est noyé près de Benesov, à 40 km au sud de Prague, selon Mme Zatloukalova.

Le bilan risque de s'alourdir encore car au moins quatre personnes, dont deux hommes qui pratiquaient samedi soir le rafting sur la rivière de Berounka en crue à 30 km au sud-ouest de Prague, étaient toujours portées disparues lundi matin.

Des pompiers installent des barrières de métal et des sacs de sable contre les inndations le 2 juin 2013 à Prague [Michal Cizek / AFP]
Photo
ci-dessus
Des pompiers installent des barrières de métal et des sacs de sable contre les inndations le 2 juin 2013 à Prague

Les inondations ont frappé surtout la Bohême dont la capitale Prague, ville de 1,2 million d'habitants.

Quelque 2.700 personnes ont été obligées de quitter leurs maisons au cours de ces dernières heures, dont une moitié dans la région de Bohême centrale autour de la capitale.

Des milliers de foyers tchèques étaient sans électricité lundi matin dans cette même région et aussi en Bohême du Nord, a annoncé la compagnie d'électricité CEZ.

L'armée a mobilisé environ 2.000 militaires, dont 300 à Prague, pour lutter contre le sinistre.

Des tronçons importants des trois lignes du métro de Prague étaient fermés depuis dimanche soir et de nombreuses voies ferrées et routes étaient coupées.

Les écoliers et les élèves des établissements de l'enseignement secondaire de Prague ont été invités à rester chez eux lundi, en raison des perturbations dans les transports.

Vous aimerez aussi

La ville de Beira, au Mozambique, inondée par le cyclone Idai, 18 mars 2019 [Rick Emenaket / Mission Aviation Fellowship/AFP]
catastrophe naturelle Cyclone au Mozambique et au Zimbabwe : le bilan pourrait dépasser les 1.000 morts
Une rue de Beira le 17 mars 2019, au lendemain du passage du cyclone Idai [ADRIEN BARBIER / AFP]
catastrophe naturelle Cyclone Idai : la deuxième ville du Mozambique «endommagée ou détruite à 90%»
La vigilance entrera en vigueur dans la nuit de dimanche à lundi, à 3 heures et devrait durer jusqu'à 18 heures.
Météo Vents violents : 11 départements du Nord-Est en alerte orange, des foyers privés d'électricité

Ailleurs sur le web

Derniers articles