Chine: un responsable détenu après l'incendie meurtrier dans un abattoir

Des secouristes à la recherche de victimes après l'incendie d'un abattoir de volailles à Dehui, dans le nord-est de la Chine [Str / AFP] Des secouristes à la recherche de victimes après l'incendie d'un abattoir de volailles à Dehui, dans le nord-est de la Chine [Str / AFP]

Un haut responsable d'un abattoir de volailles dans le nord-est de la Chine, ravagé lundi par un incendie qui a fait 120 morts, a été placé en détention, a annoncé mardi un officiel.

"Le représentant légal a été placé en garde à vue et les fonds (de la société) ont été gelés", a déclaré à l'AFP un officiel communiste du département de la propagande de Changchun, la capitale de la province du Jilin dans laquelle s'est produite la catastrophe.

L'incendie, qui s'est déclaré alors que quelque 300 personnes étaient au travail à l'abattoir de Baoyuanfeng, a également fait 70 blessés, selon l'agence de presse Chine nouvelle.

Les faits reprochés au haut responsable de l'abattoir placé en garde à vue n'ont pas été précisés. Une enquête a par ailleurs été ouverte sur les causes de la catastrophe.

Les normes de sécurité sont parfois peu respectées en Chine, ce qui entraîne des accidents industriels meurtriers, notamment dans les mines et les usines. Certains ont été suivis d'arrestations.

À suivre aussi

mobilisation Hong Kong : des manifestants forment une chaîne humaine à travers la ville
Géopolitique Hong Kong : après Twitter et Facebook, c'est au tour de Youtube d'agir contre la propagande de Pékin
Un militant brandit un passeport britannique devant un portrait de Simon Cheng, le 21 août 2019 devant le consulat de Grande-Bretagne à Hong Kong [Anthony WALLACE / AFP/Archives]
Chine Hong Kong : l'employé du consulat britannique arrêté pour avoir «sollicité des prostituées», selon la presse chinoise

Ailleurs sur le web

Derniers articles