Inondations en Allemagne: Merkel dans les régions sinistrées

Vue aérienne de la ville de Passau, dans le sud de l'Allemagne, sous les eaux le 3 juin 2013 [Peter Kneffel / DPA/AFP] Vue aérienne de la ville de Passau, dans le sud de l'Allemagne, sous les eaux le 3 juin 2013 [Peter Kneffel / DPA/AFP]

La chancelière allemande Angela Merkel s'est rendue mardi à Passau (sud), l'une des villes les plus touchées par les inondations spectaculaires dans le sud et l'est du pays, pour promettre une aide du gouvernement fédéral.

Vêtue d'un manteau noir et de chaussures de marche, Mme Merkel a parcouru la ville en compagnie du maire Jürgen Dupper et du chef du gouvernement régional de Bavière, Horst Seehofer, suivie par une nuée de caméras et de journalistes.

Elle s'est arrêtée quelques instants pour vanter la "très bonne coopération entre les secours" dans les villes touchées par les inondations et pour annoncer que l'État fédéral était prêt à verser "une aide immédiate et sans tracasserie bureaucratique" de 100 millions d'euros aux régions touchées.

Si elles n'ont pas fait de victimes, les inondations ont causé d'importants dégâts matériels, dont le montant n'a pu être encore évalués. Elles ont endommagé des habitations et affecté l'activité économique, particulièrement des exploitations agricoles.

"Ce qu'il faut maintenant c'est que l'aide arrive rapidement aux personnes", a ajouté la chancelière, qui a aussi averti qu'il faudra "encore des semaines avant que les dégâts ne soient réparés".

Mme Merkel devait ensuite se rendre dans la ville de Pirna en Saxe (est) puis, en début d'après-midi, à Greiz, en Thuringe (est).

La chancelière Angela Merkel (C) le 4 juin 2013 à Passau, dans le sud de l'Allemagne [Andreas Gebert / DPA/AFP]
Photo
ci-dessus
La chancelière Angela Merkel (C) le 4 juin 2013 à Passau, dans le sud de l'Allemagne

A Passau, ville bavaroise à la frontière autrichienne, située au confluent du Danube, de l'Inn et de l'Ilz, qui était l'une des plus durement touchées, les eaux refluaient un peu.

Leur niveau était redescendu à 12,20 m, selon un communiqué publié mardi matin par les autorités régionales. Le point haut avait été atteint lundi soir à 19H00 GMT avec 12,89 m et il pourrait redescendre à environ 10 mètres dans l'après-midi.

Pour les habitants, la situation restait toutefois précaire, puisqu'ils étaient toujours privés d'eau potable, d'électricité et de lignes téléphoniques.

Dans l'est, le point haut des eaux était encore à venir, notamment en Saxe, dans la région de Dresde, où les ponts au-dessus de l'Elbe étaient fermés à la circulation.

Toutefois les services météorologiques ne prévoyaient pour mardi que des précipitations "insignifiantes" dans les régions touchées par les crus qui ont dépassé parfois des records centenaires.

Vous aimerez aussi

Faits divers Allemagne : un cheval meurt en traversant le pare-brise d'une voiture
Diplomatie Brexit : la possibilité d'un accord «toujours là» selon Merkel
Football Ligue des nations : la France renverse l'Allemagne (2-1)

Ailleurs sur le web

Derniers articles