Benoît XVI assure qu'il va bien

Le pape émérite Benoît XVI, le 28 février 2013 sur le balcon de la résidence de Castel Gandolfo, en Italie [Vincenzo Pinto / AFP/Archives] Le pape émérite Benoît XVI, le 28 février 2013 sur le balcon de la résidence de Castel Gandolfo, en Italie [Vincenzo Pinto / AFP/Archives]

Le pape émérite Benoît XVI affirme, trois mois après sa démission historique, qu'il va bien, dans un entretien publié mercredi sur l'édition en ligne du journal Bild Zeitung.

"Je vis comme un moine. Je prie et je lis. Je vais bien", a déclaré l'ancien pape allemand âgé de 86 ans dans cette première interview accordée à la presse, à un journaliste du tabloïd allemand, coauteur d'un livre sur l'Église catholique en Allemagne.

Benoît XVI (Joseph Ratzinger) qui avait succédé en avril 2005 à Jean-Paul II, avait démissionné le 28 février, expliquant ne "plus avoir de forces" pour diriger l'Église catholique, une première depuis sept siècles.

Benoît XVI qui s'est exprimé depuis l'ancien monastère du Vatican où il est retourné début mai, a également démenti des rumeurs affirmant que celui-ci s'alimenterait peu, affirme le journal.

Après sa renonciation, Benoît XVI était revenu début mai s'installer dans le monastère "Mater Ecclesiae" du Vatican, après un séjour à la résidence d'été de Castel Gandolfo près de Rome.

Ce monastère avait été réaménagé pour lui sur la colline du Vatican, à quelques centaines de mètres de son successeur, le pape François qui l'avait accueilli à son arrivée.

Le Vatican avait rendu compte de son retour indiquant que Benoît XVI souhaitait se mettre "au service de l'Église avant tout par la prière".

Benoît XVI et le pape François qui cohabitent pour la première fois dans l'Histoire dans le plus petit État du monde, d'une superficie de 44 hectares, avaient alors brièvement prié ensemble dans la chapelle du monastère.

À suivre aussi

Au cours de son interminable monologue, Michael Jauernik a affirmé qu'il était «plus intelligent que n'importe quel employé de la police criminelle».
Insolite Allemagne : il a le droit à un dernier mot au tribunal, il parle pendant 20 heures d'affilée
Angela Merkel et Emmanuel Macron se retrouveront à Toulouse, accompagnés de douze ministres allemands et neuf Français.
réunion Conseil des ministres franco-allemand : de quoi va-t-il être question ?
Football Le club allemand de Sankt Pauli écarte Cenk Sahin pour son soutien à l’armée turque

Ailleurs sur le web

Derniers articles