Viol collectif d'une Américaine en Inde : trois arrestations

Des policiers indiens arrêtent un autocar de tourisme à Manali le 5 juin 2013 après le viol d'une touriste américaine [ / AFP] Des policiers indiens arrêtent un autocar de tourisme à Manali le 5 juin 2013 après le viol d'une touriste américaine [ / AFP]

La police indienne a annoncé jeudi l'arrestation de trois hommes en lien avec le viol collectif d'une touriste américaine qui avait été prise en stop par un chauffeur de poids-lourd dans une ville du nord du pays.

"Trois hommes ont été arrêtés en lien avec le viol", a déclaré à l'AFP par téléphone Vinod Dhawan, le chef de la police du district de Kullu, dans l'Etat de l'Himachal Pradesh.

La victime, âgée de 30 ans, avait été prise en stop lundi soir par un poids-lourd à Manali, une bourgade dans les contreforts de l'Himalaya prisée des trekkeurs et des routards, alors qu'elle cherchait en vain un taxi pour rentrer à son hôtel.

Selon ses déclarations à la police, le chauffeur et deux complices l'ont emmenée dans un endroit isolé avant de la violer pendant près d'une heure.

De plus amples détails sur les arrestations seront fournis lors d'une conférence de presse plus tard dans la journée, a indiqué M. Dhawan.

L'Américaine, qui ne peut être nommée pour des raisons juridiques, était sous protection policière dans un hôtel de Manali. Elle a fourni aux enquêteurs une description physique et vestimentaire de ses agresseurs et identifié le type de poids-lourd dans lequel elle est montée.

La police a indiqué mercredi que ce type de véhicules était utilisé pour transporter des matériaux de construction et qu'elle inspectait les chantiers des environs.

Les affaires d'agressions sexuelles en Inde sont sous les feux de l'actualité depuis le viol collectif d'une étudiante de 23 ans dans un autobus à New Delhi en décembre dernier, suivi de sa mort treize jours plus tard.

La nature particulièrement ignoble de cette agression a profondément choqué l'opinion en Inde et a donné lieu à un débat sur la façon dont les femmes étaient traitées dans ce pays encore largement dominé par les hommes. De nombreuses voix se sont élevées contre l'apathie de la police et de la justice dans les affaires d'agressions sexuelles.

Poussé par l'opinion publique, le Parlement a adopté une nouvelle loi sanctionnant plus sévèrement les auteurs de crimes sexuels.

Lundi, la police de Calcutta a annoncé avoir arrêté un homme d'affaires local soupçonné d'avoir drogué et violé une Irlandaise de 21 ans travaillant dans une association caritative.

Vous aimerez aussi

Morbihan Une personne handicapée attaquée sans raison apparente sur un parking
Australie Melbourne : un mort et plusieurs blessés dans une attaque au couteau revendiquée par Daesh
Drame Deux personnes poignardées au siège de Sony Music à Londres

Ailleurs sur le web

Derniers articles