Bamako veut des "amendements" au projet d'accord de paix

Des soldats maliens à Kidal, le 27 mai 2006 [Kambou Sia / AFP/Archives] Des soldats maliens à Kidal, le 27 mai 2006 [Kambou Sia / AFP/Archives]

Le pouvoir malien est prêt à signer mercredi le projet d'accord avec les rebelles touareg occupant Kidal (nord-est) proposé par la médiation burkinabè, si "quelques amendements" y sont apportés, a indiqué à l'AFP une source gouvernementale malienne.

"Nous sommes prêts a signer le document de paix mercredi, si l'autre partie prend en compte quelques amendements qui ne sont d'ailleurs pas de nature à dénaturer le texte initial", a affirmé cette source. La médiation burkinabè a soumis mardi un projet d'accord aux deux camps pour permettre la tenue à Kidal de la présidentielle prévue le 28 juillet dans tout le Mali.

Les groupes armés touareg sont prêts à signer "sans problème" le projet d'accord, a indiqué mardi une source au sein de leur délégation.

"Nous ne constituerons pas un obstacle au processus", a affirmé à l'AFP cette source. "Le moment venu, on va signer sans problème", a-t-elle ajouté. Une source gouvernementale malienne a indiqué de son côté que Bamako souhaitait que "quelques amendements" soient apportés au projet d'accord pour être en mesure de le signer mercredi.

Vous aimerez aussi

Mamoudou Gassama
sauvetage Mamoudou Gassama a reçu son décret de naturalisation
Sébastien Chadaud-Pétronin pose près d'une photo de sa mère, la Française Sophie Pétronin, otage au Mali depuis plus de 20 mois, le 29 août 2018 à Bordeaux [MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives]
Mali Dans une vidéo, l'otage Sophie Pétronin en appelle à Emmanuel Macron
Le fils de Sophie Pétronin va aller voir sa mère
otage Le fils de Sophie Pétronin va se rendre au Mali

Ailleurs sur le web

Derniers articles