Bamako veut des "amendements" au projet d'accord de paix

Des soldats maliens à Kidal, le 27 mai 2006 [Kambou Sia / AFP/Archives] Des soldats maliens à Kidal, le 27 mai 2006 [Kambou Sia / AFP/Archives]

Le pouvoir malien est prêt à signer mercredi le projet d'accord avec les rebelles touareg occupant Kidal (nord-est) proposé par la médiation burkinabè, si "quelques amendements" y sont apportés, a indiqué à l'AFP une source gouvernementale malienne.

"Nous sommes prêts a signer le document de paix mercredi, si l'autre partie prend en compte quelques amendements qui ne sont d'ailleurs pas de nature à dénaturer le texte initial", a affirmé cette source. La médiation burkinabè a soumis mardi un projet d'accord aux deux camps pour permettre la tenue à Kidal de la présidentielle prévue le 28 juillet dans tout le Mali.

Les groupes armés touareg sont prêts à signer "sans problème" le projet d'accord, a indiqué mardi une source au sein de leur délégation.

"Nous ne constituerons pas un obstacle au processus", a affirmé à l'AFP cette source. "Le moment venu, on va signer sans problème", a-t-elle ajouté. Une source gouvernementale malienne a indiqué de son côté que Bamako souhaitait que "quelques amendements" soient apportés au projet d'accord pour être en mesure de le signer mercredi.

Vous aimerez aussi

Afrique Mali : l'armée dément avoir exécuté trois touareg
Afrique Mali : un Casque bleu tué et quatre blessés par l'explosion d'une mine dans le centre du pays
Le Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maiga, le 13 octobre 2018 à Mopti [MICHELE CATTANI / AFP/Archives]
Afrique Mali : le président consulte avant de nommer un nouveau Premier ministre

Ailleurs sur le web

Derniers articles