Iran: Aref, l'un des 2 candidats réformateurs à la présidentielle, se désiste

Le candidat à l'élection présidentielle Mohammad Reza Aref, le 10 mai 2013 à Téhéran [Atta Kenare / AFP/Archives] Le candidat à l'élection présidentielle Mohammad Reza Aref, le 10 mai 2013 à Téhéran [Atta Kenare / AFP/Archives]

Mohammad Reza Aref, le candidat réformateur, s'est désisté laissant Hassan Rohani seul en lice pour le camp modéré et réformateur, a annoncé son site officiel.

"Dans une missive, Mohammad Khatami (ancien président), le chef du mouvement réformateur, a affirmé que mon maintien dans la course à la présidentielle (du 14 juin) n'était pas dans l'intérêt (du mouvement). J'ai donc décidé de me retirer de la course", écrit M. Aref dans un communiqué publié sur son site tôt mardi matin.

Ces derniers jours, les appels s'étaient multipliés parmi les dirigeants et militants réformateurs, notamment lors des meetings, pour que M. Aref se retire au profit de M. Rohani, également soutenu par l'ex-président Akbar Hachemi Rafsandjani.

Désormais, restent en lice quatre conservateurs et deux modérés, dont Hassan Rohani. Lundi, le conservateur Ghola-Ali Hadad-Adel avait renoncé à sa candidature pour favoriser l'élection d'un conservateur, avait-il annoncé.

Dans un communiqué officiel, le Conseil consultatif (regroupant modérés et réformateurs) auprès de Mohammad Khatami a annoncé que "désormais Hassan Rohani était le candidat du camp réformateur".

Hassan Rohani bénéficie du soutien des ex-présidents Akbar Hachemi Rafsandjani (modéré) et Mohammad Khatami.

Vous aimerez aussi

Le vice-président américain Mike Pence (g), le président polonais Andrzej Duda (c) et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 13 février 2019 à Varsovie [Janek SKARZYNSKI / AFP]
Diplomatie Les Etats-Unis et Israël veulent mettre la pression sur l'Iran
Un Iranien brandit une affiche avec le portrait du guide suprême Ali Khamenei (centre) et de l'ayatollah Rouhollah Khomeiny, père fondateur de la République islamique (en haut à gauche), lors du 40e anniversaire de la Révolution islamique à Téhéran, le 11 février 2019 [ATTA KENARE / AFP]
Moyen-orient Anniversaire de la Révolution de 1979 : l'Iran promet l'échec à ses ennemis
International Les Iraniens se rassemblent à Téhéran pour le 40ème anniversaire de la République islamique

Ailleurs sur le web

Derniers articles