Venezuela : pas d'irrégularités lors de la présidentielle

Le président vénézuélien Nicolas Maduro (g) et la présidente du CNE, Tibisay Lucena, le 15 avril 2013 à Caracas [Juan Barreto / AFP/Archives] Le président vénézuélien Nicolas Maduro (g) et la présidente du CNE, Tibisay Lucena, le 15 avril 2013 à Caracas [Juan Barreto / AFP/Archives]

L'audit réalisé sur les résultats de l'élection présidentielle du 14 avril au Venezuela a montré qu'il n'y avait pas eu d'irrégularités, contrairement à ce qu'affirme l'opposition, a indiqué mardi la présidente du Conseil national électoral (CNE), Tibisay Lucena.

"Au cours des 30 derniers jours, sur les bulletins de vote audités, 4.596.432, soit 99,98%, ne présentaient aucune différence avec les comptes-rendus de scrutin", a déclaré Mme Lucena lors d'une allocution retransmise obligatoirement par tous les médias audiovisuels du pays.

"Le total des bulletins manquant est de 0,02%, inférieur au résultat historique d'un audit postérieur" à une élection", a ajouté la responsable.

Pour Mme Lucena, ce résultat démontre que "le Venezuela dispose d'un système électoral imperméable aux fraudes et aux erreurs".

Le dirigeant de l'opposition, le gouverneur Henrique Capriles, avait réclamé un audit des résultats après avoir perdu par 1,49% l'élection présidentielle du 14 avril face à Nicolas Maduro, dauphin de l'ex-président Hugo Chavez, décédé le 5 mars.

Mais il avait contesté le processus de vérification choisi par le CNE, qualifié de "farce", après que celui-ci ait refusé de contrôler les listes d'émargement. Il a ensuite saisi le Tribunal suprême pour des fraudes supposées.

Mme Lucena a expliqué que l'audit avait constitué à comparer "le nombre total de bulletins avec les chiffres donnés par les machines de vote" électronique.

Le jour même des élections, le CNE avait audité 54% des urnes et à l'issue de cet audit "100% des urnes" ont été vérifiées.

Vous aimerez aussi

Les deux camps se sont rencontrés en Norvège.
Juan Guaido Bientôt la paix au Venezuela ?
Une opposante demande aux militaires de désobéir à Maduro lors d'une manifestation à Caracas
Justice Au Venezuela, «des crimes contre l'humanité intentionnels et répétés» selon Amnesty International
Le leader de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido lors d'une manifestation à Caracas le 11 mai 2019 [RONALDO SCHEMIDT / AFP]
Amérique latine Venezuela : nouvelles manifestations anti-Maduro en forme de test pour le camp Guaido

Ailleurs sur le web

Derniers articles