Présidentielle en Iran : Netanyahu n'attend aucun changement

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en visite à Varsovie le 12 juin 2013 [Janek Skarzynski / AFP] Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en visite à Varsovie le 12 juin 2013 [Janek Skarzynski / AFP]

L'élection présidentielle qui aura lieu vendredi en Iran ne changera rien à la politique de ce pays, a affirmé mercredi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en visite à Varsovie.

"Les prétendues élections en Iran n'auront aucune importance et n'apporteront aucun changement. Il y aura toujours un seul homme au pouvoir, cherchant la puissance nucléaire", a-t-il déclaré.

Quelque 50,5 millions d'électeurs iraniens sont appelés à choisir le successeur du président Mahmoud Ahmadinejad, mais aussi à élire 207.000 conseillers locaux et municipaux.

Les camps modéré et réformateur partent unis derrière Hassan Rohani. L'appel des ex-présidents Akbar Hachémi Rafsandjani (modéré) et Mohammad Khatami (réformateur) en sa faveur ont augmenté ses chances.

"L'objectif de l'Iran, c'est de détruire Israël. Nous ne le permettrons jamais, nous ne permettrons pas un second Holocauste", a martelé M. Netanyahu au cours d'une conférence de presse commune avec son homologue polonais Donald Tusk.

"Nous ne permettrons pas que l'Iran se dote de l'arme nucléaire. Les seules sanctions ne suffiront pas, il faut d'autres pressions", a-t-il ajouté soulignant que l'Iran constituait "une menace plus grande que la Corée du Nord".

Vous aimerez aussi

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.
Diplomatie Antisémitisme : un sommet des pays d'Europe centrale à Jérusalem annulé
Le vice-président américain Mike Pence (g), le président polonais Andrzej Duda (c) et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 13 février 2019 à Varsovie [Janek SKARZYNSKI / AFP]
Diplomatie Les Etats-Unis et Israël veulent mettre la pression sur l'Iran
Bilal Hassani est depuis plusieurs jours dans la tourmente.
Polémique Bilal Hassani répond à un sénateur Les Républicains qui réclame son retrait de l'Eurovision

Ailleurs sur le web

Derniers articles