Syrie: les rebelles s'emparent d'une position de l'armée sur la route Damas-Alep

Des rebelles préparent un tir de mortier contre les forces gouvernementales, dans le sud de Damas le 10 juin 2013 [Ward al-Keswani / AFP/Archives] Des rebelles préparent un tir de mortier contre les forces gouvernementales, dans le sud de Damas le 10 juin 2013 [Ward al-Keswani / AFP/Archives]

Les rebelles syriens ont pris jeudi le contrôle d'une position stratégique de l'armée à mi-chemin entre Damas et Alep (nord) après de violents combats, s'emparant d'armes et de munitions, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Les rebelles ont pris le contrôle d'une position militaire aux abords de la localité de Morek, dans la province de Hama, et se sont emparés des armes et des munitions après de violents combats à l'aube", selon l'OSDH qui s'appuie sur un large réseau de militants, de sources médicales civiles et militaires à travers le pays.

Au moins six soldats ont été tués dans les combats, a-t-il précisé.

L'armée a envoyé des renforts pour reprendre la position qui été dans le même temps bombardée par les forces régulières, d'après l'OSDH.

"Cette position est importante parce qu'elle se situe sur la principale route d'approvisionnement de l'armée vers Alep", a affirmé à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Les médias pro-régime avaient affirmé dimanche que les troupes gouvernementales se préparaient à l'assaut de cette métropole du nord où les combats et les bombardements font rage depuis l'été 2012.

Par ailleurs, l'OSDH a rapporté des combats entre rebelles et soldats à Barzé, quartier situé dans le nord de la capitale Damas où l'armée tente d'écraser la rébellion.

Mercredi, au moins 91 personnes ont été tuées dans les violences à travers la Syrie, selon le bilan quotidien de l'OSDH.

Plus de 93.000 personnes, dont au moins 6.500 enfants, sont mortes depuis le début en mars 2011 de la révolte en Syrie, qui s'est depuis transformée en guerre civile, a annoncé jeudi l'ONU, un bilan presque similaire à celui fourni par l'OSDH.

Vous aimerez aussi

Conflit Syrie : 43 morts, en majorité des civils, dans des raids de la coalition anti-Daesh
attaque au couteau Le tueur de Melbourne voulait rejoindre l'Etat islamique en Syrie
Conflit Syrie : 22 rebelles tués dans un assaut du régime près de la province d'Idleb

Ailleurs sur le web

Derniers articles