Irak : 14 morts dans une série d'explosions de voitures piégées

Dégâts après un attentat à la voiture piégée, le 27 mai 2013 à Bagdad [Ali al-Saadi / AFP/Archives] Dégâts après un attentat à la voiture piégée, le 27 mai 2013 à Bagdad [Ali al-Saadi / AFP/Archives]

Au moins quatorze personnes ont péri dimanche dans une série d'explosions de voitures piégées au sud de Bagdad, selon des responsables des services médicaux et de sécurité.

Ces explosions se sont produites à Aziziyah et Kout, dans la province de Wassit, ainsi qu'à Nassiriyah et Bassora dans le sud du pays, faisant également 44 blessés selon les mêmes sources.

Les attaques les plus meurtrières ont visé Kout et Aziziyah. A Kout, chef lieu de la province de Wassit, une voiture piégée a explosé devant un restaurant dans une zone industrielle, faisant 7 morts et 15 blessés.

Une autre voiture piégée a explosé près d'un marché et d'une mosquée chiite dans la localité d'Aziziyah, faisant 5 morts et 10 blessés.

Lundi dernier, une vague d'attentats ayant visé principalement des forces de sécurité sunnites a fait au moins 73 victimes et plus de 250 blessés.

l'Irak connait depuis le début de l'année un regain de violences qui va en parallèle avec la mobilisation sunnite contre le gouvernement dominé par les chiites.

Vous aimerez aussi

Des civils ayant fui les combats contre le groupe Etat islamique (EI) dans son ultime réduit de Syrie, et derrière eux un combattant des Forces démocratiques syriennes (SDF), près du village de Baghouz, le 3 février 2019 [Delil souleiman / AFP/Archives]
Terrorisme Daesh contrôle désormais en Syrie moins de 1% de son «califat»
(Image d'illustration) Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo le 1er février 2019 à Washington [Eric BARADAT                 / AFP]
Diplomatie Washington appelle ses alliés à rapatrier leurs jihadistes détenus en Syrie
Politique Faut-il rapatrier les jihadistes d'Irak et de Syrie ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles