Snowden espion de la Chine : "complètement infondé" selon Pékin

L'affaire Snowden à la Une le 13 juin 2013 du Morning Post à Hong Kong [Philippe Lopez / AFP/Archives] L'affaire Snowden à la Une le 13 juin 2013 du Morning Post à Hong Kong [Philippe Lopez / AFP/Archives]

Les allégations selon lesquelles l'ex-consultant américain Edward Snowden pourrait avoir espionné pour la Chine sont "complètement dénuées de fondement", a affirmé lundi Pékin.

Interrogée sur des articles et commentaires de presse rapportant l'hypothèse que Snowden ait servi d'informateur à la Chine avant d'aller se réfugier à Hong Kong, Mme Hua Chunying, porte-parole de la diplomatie chinoise, a répondu: "Je pense que c'est complètement dénué de fondement".

Dans une interview diffusée dimanche par la chaîne Fox News, l'ancien vice-président américain Dick Cheney a fait part de sa "profonde suspicion" suscitée par la fuite de Snowden en Chine.

"Ce n'est pas un endroit que l'on choisirait si on recherche la liberté", a commenté M. Cheney, qui a confié se demander si l'ancien consultant avait des "connections" auparavant avec la Chine.

Pékin a par ailleurs affirmé lundi que Washington se devait de se justifier après que Snowden a révélé un vaste système d'espionnage de l'internet par les États-Unis.

"Nous estimons que les États-Unis devraient davantage tenir compte des inquiétudes et demandes de la communauté internationale et de l'opinion public et fournir les explications nécessaires", a déclaré Mme Hua.

Vous aimerez aussi

Education Chine : du hip-hop pour être moins introverti
Histoire du jour Ivre, il achète un cochon nain, un paon et une salamandre géante
Air France Un avion français bloqué en Sibérie

Ailleurs sur le web

Derniers articles