Etats-Unis: pas de discussions programmées avec les talibans

Le président américain Barack Obama (d) et son homologue afghan Hamid Karzai, le 11 janvier 2013 à Washington [Jim Watson / AFP/Archives] Le président américain Barack Obama (d) et son homologue afghan Hamid Karzai, le 11 janvier 2013 à Washington [Jim Watson / AFP/Archives]

Le département d'Etat américain a démenti mercredi que des discussions entre les talibans afghans et les Etats-Unis aient été programmées cette semaine, après que les insurgés islamistes eurent ouvert un bureau de représentation au Qatar.

"Des informations sur une réunion programmée sont inexactes", a déclaré à la presse la porte-parole de la diplomatie américaine Jennifer Psaki, affirmant n'avoir "jamais confirmé" officiellement une rencontre entre représentants américains et talibans à Doha.

Kaboul a exprimé mercredi son vif mécontentement face à la perspective de discussions directes entre Américains et talibans en suspendant ses négociations d'accord de sécurité avec Washington et en menaçant de boycotter toute discussion avec les rebelles afghans dans leur nouveau bureau de Doha.

Mardi, les talibans et les Américains avaient officiellement annoncé une prochaine reprise de leurs contacts en vue de discussions de paix, après l'ouverture dans la journée d'un bureau de représentation taliban à Doha, capitale de l'émirat du Qatar, un événement historique après plus de onze ans de guerre.

"Nous continuons de nous coordonner pour les prochaines étapes avec le gouvernement afghan et le Haut Conseil pour la paix" (HCP), une instance créée par le président afghan Hamid Karzaï pour tenter de négocier avec les talibans, a dit Mme Psaki.

Elle a également fait état de deux coups de téléphone mardi soir et mercredi entre le secrétaire d'Etat John Kerry et le président Karzaï.

Enfin, l'envoyé spécial américain pour l'Afghanistan et le Pakistan, James Dobbins, qui devait partir mardi pour ces deux pays, via Ankara et Doha, "est toujours à Washington à l'heure actuelle", selon Mme Psaki.

À suivre aussi

Le président afghan Ashraf Ghani lors d'une réunion avec Donald Trump sur la base militaire de Bagram, le 29 novembre 2019 [Olivier Douliery / AFP]
Moyen-orient Afghanistan : Ashraf Ghani remporte la majorité à la présidentielle
Diplomatie En visite surprise en Afghanistan, Donald Trump annonce la reprise des négociations avec les talibans
Une victime d'un attentat contre une mosquée de l'est de l'Afghanistan, qui a fait des dizaines de morts le 18 octobre 2019 [NOORULLAH SHIRZADA / AFP]
Terrorisme Afghanistan : 62 morts lors d'un attentat dans une mosquée

Ailleurs sur le web

Derniers articles