Traite d'êtres humains: Washington épingle Pékin, la Russie, l'Ouzbékistan

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, le 18 juin 2013 à Washington [Mandel Ngan / AFP Photo] Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, le 18 juin 2013 à Washington [Mandel Ngan / AFP Photo]

Les Etats-Unis ont épinglé mercredi la Chine, la Russie et l'Ouzbékistan pour ne pas en avoir fait assez contre la traite des êtres humains, dans un rapport gouvernemental qui pourrait déclencher des sanctions unilatérales américaines.

Ces trois pays sont tombés au plus bas d'une classification dressée par le département d'Etat, alors qu'ils s'étaient engagés à lutter plus efficacement contre ce fléau.

Au contraire, trois pays -- l'Azerbaïdjan, l'Irak et le Congo -- ont été rehaussés par Washington au vu d'un "vrai mouvement" de leur part dans leur combat contre la traite des êtres humains et l'esclavage, selon un responsable américain.

Les Etats-Unis estiment qu'il reste 27 millions de personnes réduites en esclavage dans le monde.

"Nous avons une obligation morale de relever ce défi. La traite d'êtres humains est une attaque contre nos valeurs les plus chères comme la liberté et la dignité humaine", a écrit le secrétaire d'Etat John Kerry dans l'introduction de ce panorama mondial établi par le ministère américain des Affaires étrangères.

Vous aimerez aussi

Le président des Etats-Unis Donald Trump et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, à la Maison Blanche le 20 mars 2018. [MANDEL NGAN / AFP/Archives]
Diplomatie Dénoncer le prince ou préserver l'alliance avec Ryad : le dilemme de Trump
Réseaux sociaux Trump attaque Macron : Twitter réagit
Diplomatie «Make France great again» : Donald Trump s'en prend à Emmanuel Macron sur Twitter

Ailleurs sur le web

Derniers articles