Un arbitre démembré

Carton rouge. Illustration. Carton rouge. Illustration. [MYCHELE DANIAU / AFP]

Au Brésil, le football peut aussi rimer avec barbarie. La presse locale vient de rapporter une scène effroyable qui s’est déroulée le 30 juin dernier.

En marge d’un match amateur à Pio XII (nord du pays), un arbitre a été lynché par des spectateurs, puis démembré et décapité, sa tête ayant même été placée au bout d’une pique. Au départ, un simple carton rouge. Le joueur mécontent d’être sanctionné s’était alors vengé sur l’arbitre en lui décochant un coup de pied. Ce dernier avait alors poignardé le footballeur à deux reprises, le blessant mortellement.

Des spectateurs armés de bâtons et de pierres, sont ensuite descendus sur le terrain pour venger leur joueur, jusqu’aux pires scènes d’horreur. Depuis, les autorités locales ont arrêté un Brésilien de 27 ans qui aurait confirmé l’agression. Deux autres hommes seraient également recherchés. «Nous sommes sur leur piste et nous allons les attraper, parce qu’un crime n’en justifie jamais un autre», explique Valter Costa, le responsable de l’enquête.

À suivre aussi

Antoine Griezmann et les Bleus s’étaient inclinés à l’aller en Turquie.
Football Equipe de France : Les Bleus peuvent valider leur billet pour l’Euro 2020 contre la Turquie
Football Accroché par le Nigéria (1-1), le Brésil ne gagne plus depuis sa victoire à la Copa America
Football PSG : Neymar sort sur blessure avec le Brésil contre le Nigéria

Ailleurs sur le web

Derniers articles