200 personnes mortes ou disparues dans les intempéries en Chine

Des habitants de Binzhou traversent une rue inondée, le 11 juillet 2013 dans la province du Shandong en Chine  [STR / AFP] Des habitants de Binzhou traversent une rue inondée, le 11 juillet 2013 dans la province du Shandong en Chine [STR / AFP]

Plus de 200 personnes ont trouvé la mort ou ont été portés disparues cette semaine en Chine à la suite des fortes pluies tombées depuis dimanche sur tout le pays, selon des sources officielles.

Des glissements de terrain et des inondations dans la province du Sichuan (sud-ouest), sévèrement touchée, ont fait au moins 31 morts, et 166 personnes restaient disparues dans la région, selon un bilan actualisé annoncé par le ministère des Affaires civiles.

Plus de deux millions d'habitants du Sichuan ont été affectés par les intempéries, a ajouté le ministère. Les autorités provinciales avaient indiqué jeudi soir que près de 110.000 personnes avaient dû être relogées.

13 autre personnes sont décédées et quatre ont été portées disparues depuis dimanche à Yan'an (nord), où les autorités locales ont mis en garde contre les dangers des crues et des glissements de terrain, a rapporté l'agence officielle Chine nouvelle.

Les bilans officiels font également état de décès dans d'autres régions du pays, depuis les provinces centrales du Henan et du Hubei jusqu'à la province du Ningxia (nord).

La Chine se préparait vendredi à l'arrivée du typhon Soulik qui devrait frapper Taiwan dans les prochaines heures et pourrait ensuite poursuivre sa course vers les côtes de Chine continentales.

Le gouvernement a relevé son niveau d'alerte concernant la montée des eaux sur le Yangtsé, redoutant des averses et des orages sur les parties moyenne et inférieure du fleuve à l'approche du typhon, a rapporté le portail internet officiel .

 

people.com.cn

 

Vous aimerez aussi

Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères des Etats-Unis, Jim Mattis et Mike Pompeo, et du Canada, Harjit Sajjan et Chrystia Freeland, réunis au département d'Etat à Washington, le 14 décembre 2018 [SAUL LOEB / AFP]
Crise diplomatique Affaire Huawei : Etats-Unis et Canada promettent de «respecter l'Etat de droit»
Un magasin Huawei à Pékin, le 10 décembre 2018  [Greg Baker / AFP]
Diplomatie Chine: deux Canadiens soupçonnés de menace à la «sécurité nationale»
Un magasin Huawei à Pékin, le 10 décembre 2018  [Greg Baker / AFP]
Diplomatie En pleine affaire Huawei, un deuxième Canadien interrogé par la Chine

Ailleurs sur le web

Derniers articles