Le troisième genre reconnu en Allemagne

Image d'illustration.[AFP]

L’Allemagne  va devenir à partir du 1er novembre prochain le premier pays européen à reconnaître officiellement l’existence d’un "troisième sexe", ni masculin, ni féminin.

 

Le journal allemand Süddeutsche Zeitung révèle qu’à partir du 1er novembre, les parents allemands auront désormais la possibilité de faire inscrire un sexe "indéterminé" sur les certificats de naissance de leurs nourrissons.

Cette reconnaissance légale du statut des intersexués (l’actuel terme utilisé pour désigner les personnes hermaphrodites), intervient après une recommandation de la Cour constitutionnelle allemande.

Seront concernés, les bébés nés avec une ambiguïté sexuelle constitutive provenant d'une anomalie dans le déterminisme des gonades (ovaires et testicules) ou dans la différenciation des organes génitaux.

 

Environ 200 naissances par an en France

Toutefois, les jeunes enfants enregistrés à la naissance sous un sexe "indéterminé" pourront revenir sur ce déterminisme sexuel s’ils décident, au cours de leur vie, de devenir un homme ou une femme.

Selon Le Monde, la sexualité neutre concernerait à l'échelle internationale un bébé sur 5.000. En France, il nait chaque année environ 200 bébés au sexe "indéterminé".

 

"Un troisième sexe" reconnu en Australie

Rottingean, la ville qui abolit les toilettes hommes et les toilettes femmes

Une première en Suède : un vestiaire sans genre

 

 

À suivre aussi

Santé Le clitoris occuperait un rôle majeur dans le système reproducteur
Les secours, arrivés rapidement sur place, n'ont pas réussi à réanimer l'homme.
Faits divers Vosges : victime d'une crise cardiaque, un septuagénaire meurt en plein ébat sexuel
Sexe « Vive la vulve » : la nouvelle campagne publicitaire de Nana fait polémique

Ailleurs sur le web

Derniers articles