En Espagne, on peut gagner un job… au loto

Des boules de loto [AFP Archives]

Si certains jouent au loto pour arrêter de travailler, à Alameda (Espagne), c’est tout l’inverse.

 

Pour faire face à la crise, le maire de cette ville andalouse de 5 500 âmes a une manière bien à lui de redonner espoir à ses administrés. Il a donc décidé d’organiser une loterie dont les gros lots en jeu sont… des emplois.

Cette tombola insolite est organisée une fois par mois, afin d’animer un village où un habitant sur deux est au chômage.

De petits jobs payés 1 000 euros par mois sont ainsi à gagner, comme guichetier à la piscine municipale, employé du bureau de poste, cantonnier… Tous sont proposés en CDD, pour une durée allant d’un à trois mois, afin que la chance puisse tourner.

Et pour écarter tout soupçon de corruption, le tirage au sort est même organisé en direct à la télé locale. Le maire se transforme alors en animateur et ouvre une urne pour piocher un nom parmi les joueurs.

Une fois désigné, le ou la gagnant(e) signe son contrat. «C’est un moyen d’aider, mais il y a encore trop peu de visages heureux», déplore M. Pineda.

 

Un gagnant cache son bulletin dans le panier à linge sale et part en vacances  

Un mois après avoir gagné à la loterie, il meurt empoisonné

Elles remportent 12 millions d'euros au loto grâce à une erreur 

À suivre aussi

«Les Etats-Unis et l'Italie sont unis par un héritage culturel et politique commun vieux de plusieurs milliers d'années depuis la Rome antique», a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse commune avec le président italien Sergio Mattarella.
Insolite Quand Trump assure que les Etats-Unis et l'Italie sont alliés depuis «la Rome antique»
Insolite Deux trafiquants s'arrêtent pour remercier les douaniers... qui découvrent 4,6 kilos de cannabis dans leur coffre
Animaux Vidéo : le combat sans merci de deux frères tigres

Ailleurs sur le web

Derniers articles