Ange Blond : un couple rom inculpé pour "enlèvement"

Photo fournie par la police grecque le 18 octobre 2013 montrant une fillette blonde non identifiée trouvée dans un campement de Roms à Farsala [- / Police grecque/AFP/Archives] Photo fournie par la police grecque le 18 octobre 2013 montrant une fillette blonde non identifiée trouvée dans un campement de Roms à Farsala [- / Police grecque/AFP/Archives][[- / Police grecque/AFP/Archives]]

La justice grecque a inculpé lundi pour "enlèvement" les faux parents roms de la mystérieuse fillette découverte dans un campement dans le centre de la Grèce, et les a placés en détention provisoire, a indiqué à l'AFP l'avocat du couple.

Cette décision judiciaire a été prise à la suite du tollé provoqué par la découverte, lors d'un contrôle de police, de cette enfant blonde aux yeux verts. Elle vivait dans un campement près de Larissa avec le couple incriminé qui s'est avéré, après des examens ADN, n'avoir aucun lien de parenté avec elle.

La décision a été annoncée suite à la déposition du couple, un homme de 39 ans et une femme de 40 ans, devant un juge d'instruction de la cour correctionnelle de Larissa, a indiqué leur avocat Me Kostas Katsavos.

Le faux père a affirmé à la justice que l'enfant leur avait été confiée, alors qu'elle venait de naître, par son père biologique, un Rom bulgare, et sa mère, selon l'Agence de presse grecque Ana.

La fillette, qui répond au prénom de Maria, serait âgée de quatre ans, a indiqué la police, mais des médias locaux affirment qu'elle aurait cinq ou six ans.

Photo fournie par la police grecque le 18 octobre 2013 montrant une fillette blonde non identifiée trouvée dans un campement de Roms à Farsala [- / Police grecque/AFP/Archives]

 

La diffusion par la police des photos de la fillette, vendredi, a provoqué une émotion dans le pays et à l'étranger, et déclenché un déluge d'appels à l'association de protection des mineurs "The smile of the child", à laquelle les autorités ont confié la petite fille.

La police grecque a lancé des recherches dans le pays pour retrouver les parents de la fillette, et a émis un mandat international.

Vous aimerez aussi

Des manifestants tiennent une peinture orthodoxe chrétienne alors qu'ils se rassemblent sous une pluie battante, devant le parlement grec à Athènes, le 25 janvier 2019, lors d'une manifestation contre le changement de nom signé avec la Macédoine voisine.
Diplomatie Le Parlement grec valide l'accord sur le nouveau nom de Macédoine du Nord
La manifestation contre le nouveau nom de la Macédoine a rassemblé 60.000 personnes selon la police, 100.000 selon les organisateurs, le 20 janvier 2019 à Athènes [LOUISA GOULIAMAKI / AFP]
Grèce Incidents lors d'une manifestation à Athènes contre le nouveau nom de la Macédoine
Manifestation à Athènes pour protester contre l'accord sur le nouveau nom de la Macédoine, le 20 janvier 2019  [ARIS MESSINIS / AFP]
Diplomatie Des milliers de manifestants à Athènes contre l'accord sur la Macédoine

Ailleurs sur le web

Derniers articles