Le mystère de l'Ange blond levé grâce à des tests ADN

Photo prise le 24 octobre 2013 à Nikolaevo, en Bulgarie, des enfants du couple de Roms bulgares, Sacha et Atanas Roussev, soupçonnés d'être les parents de la petite Maria Photo prise le 24 octobre 2013 à Nikolaevo, en Bulgarie, des enfants du couple de Roms bulgares, Sacha et Atanas Roussev, soupçonnés d'être les parents de la petite Maria [Bgnes / Bgnes/AFP]

Les enquêteurs ont comparé l' ADN de Maria, "l’ange blond" découvert en Grèce, à ceux d'un couple rom de Bulgarie, Atanas et Sacha Roussev. Les tests sont concluants : ils sont bien les parents de la fillette.

 

Les tests ADN ont parlé : on sait désormais qui est la petite Maria, surnommée "L'ange  blond", retrouvée le 16 octobre dernier dans un camp rom de Farsala près de Larissa en Grèce.. Elle est la fille d’Atanas et de Sacha Roussev, deux Roms résidant en Bulgarie dans le camp de Nikolaevo.

C'est en constatant la blondeur des enfants Roussev que les enquêteurs avaient décidé de pratiquer des tests ADN afin de savoir si Atanas et Sacha étaient les parents biologiques de Maria.

Hier, le couple Roussev avait été entendu par la police pour expliquer pourquoi ils avaient abandonné en 2009 un bébé, né en Grèce. Parallèlement, le parquet bulgare avait ouvert une enquête pour "abandon d'enfant" en rapport avec les investigations menées en Grèce.

La radio et la télévision publiques de Bulgarie avaient déclaré qu’un des enfants du couple avait affirmé à des journalistes, que Sacha Roussev s’était mise à pleurer en ayant reconnu Maria à la télévision.

En revanche, elle conteste avoir vendue sa fille et dit avoir été obligée de la laisser en Grèce, faute de pouvoir fournir les documents nécessaires pour la ramener avec elle en Bulgarie.

 

Un gène albinos ?

"Atanas et Sacha sont bruns, mais nous avons deux oncles blonds et certains des enfants sont comme eux", avait expliqué Filip Roussev, le frère d'Atanas Roussev, aux médias locaux.

Selon Anton Kolev, un de leurs cousins, les Roussev "étaient en Grèce illégalement pour la cueillette des poivrons. Quand leur fille est née, ils ne pouvaient pas obtenir de papiers d'identité à son nom pour la ramener en Bulgarie. Cela coûte cher. Ils l'ont donc laissée à une famille", avait-il expliqué.

Le Daily Mail avait indiqué qu’Atanas, le mari de Sacha, serait porteur d’un gène albinos, ce qui pourrait expliquer la blondeur et le teint pâle de Maria

 

Maria vendue ?

Si l’origine de "l’ange blond" est maintenant établie, les enquêteursoivent maintenant  déterminer si l’enfant a été ou non vendue. Toujours selon le Daily Mail,  Sasha Roussev aurait déjà été arrêtée deux fois pour avoir tenté de vendre des bébés en Grèce, avant d’être relâchée à chaque fois sous caution.

Le quotidien britannique indiquait également que selon Haralambos Dimitriou, le chef du camp de Roms dans lequel Maria a été retrouvé, il est possible que la fillette blonde ait été vendue pour un peu moins de 1.000 euros.

 

Bulgarie : À Nikolaevo, des Roms blonds comme le frère de "l'ange blond"

Un deuxième "ange blond" en Irlande ?

Le mystère de "l'ange blond" secoue la Grèce

"Ange blond" : Maria enlevée aux Etats-Unis ?

Vidéo : "l'ange blond" forcée à danser dans un camp rom ?

 

Vous aimerez aussi

Enquête Najila Trindade, l'accusatrice de Neymar, aurait perdu le téléphone contenant des preuves de son agression
Aéronautique Crash du MH17 : les noms des 4 suspects, jugés pour meurtre en 2020, dévoilés
Enquête Le «tueur de Perpignan», Jacques Rançon, entendu pour un meurtre vieux de 33 ans

Ailleurs sur le web

Derniers articles