Circoncis ou pas, une opération qui fait débat

Un enfant est circoncis religieusement. (Photo d'illustration)[MENAHEM KAHANA / AFP]

Une Israélienne qui refuse que son fils soit circoncis a été condamnée à payer 500 shekels (100 euros) par jour tant que cet acte rituel juif ne sera pas exécuté.

 

Selon le tribunal rabbinique de Netanya, qui a tranché dans cette affaire, la circoncision doit être effectuée sur chaque bébé garçon juif «quand l’un des parents l’exige».

Mais la jeune femme, en instance de divorce, estime qu’on ne peut pas la forcer à «mutiler» son enfant.

Après avoir lu sur le sujet, elle estime prendre la décision pour le bien de son fils et compte faire appel à la Cour suprême. En attendant, elle refuse de payer l’amende.

 

Juifs et musulmans opposés au Conseil de l'Europe sur la circoncision

 

Vous aimerez aussi

Kobi Marimi interprétera «Home» pour l'Eurovision 2019, à Tel Aviv.
Télévision Eurovision : Tout savoir sur Kobi Marimi, le représentant d’Israël
Israël Netanyahou annonce avoir trouvé un site pour baptiser une colonie «Trump» sur le Golan occupé
Ivanka Trump lors de l'inauguration de l'ambassade américaine de Jérusalem en 2018
Israël Ambassade américaine à Jérusalem : quel bilan un an après ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles