Pourboires extravagants : les Américains se passionnent pour un mystérieux Bon Samaritain

Un exemple de note du Bon Samaritain des Etats-Unis.[© Instagram]

Une mystérieuse personne laisse actuellement d’extravagants pourboires aux personnels de bars et restaurants américains dans lesquels elle a consommé. Les Etats-Unis tout entiers se passionnent pour l’affaire et s’interrogent sur l’identité de ce Bon Samaritain…

 

Aux Etats-Unis, il est de coutume de laisser des pourboires aux serveurs de restaurants. Bien qu’il n’ait aucun caractère obligatoire, le "tip" (pourboire, en anglais) représente une partie conséquente du salaire de l’employé. En règle générale, le pourboire laissé correspond à 15% de la note facturée.

 

Note à 468,71 dollars, pourboire à 1500 dollars

Mais ceux actuellement offerts par un mystérieux inconnu, vont bien au-delà du pourcentage habituel.

5000 dollars pour une note initiale de 6818,63 dollars au Paris Club de Chicago, 1500 dollars laissés après avoir pourtant payé 468,71 dollars de consommation au Harri’s Restaurant de San Francisco… sur un compte Instagram, ce généreux donateur affiche non sans fierté les photos de ses tickets de caisse.

 

"Fait le travail du Seigneur, un pourboire après l’autre"

Sur chacun d’entre eux, il laisse à chaque fois le même message : "Tips for Jésus". En français : "Fait le travail du Seigneur, un pourboire après l’autre".

L’histoire, dévoilée ce lundi par "USA Today", passionne les Américains bien décidés à lever le voile sur l’identité de ce Bon Samaritain.

De leur côté, les restaurateurs qui ont eu la chance de l’accueillir dans leur établissement, jouent le jeu : aucun d’entre eux n’a encore souhaité dévoiler publiquement son nom

 

 

Son honnêteté lui vaut un pourboire de 2000 dollars

Un restaurant exclusivement réservé aux chiens

Jean-Philippe, finaliste de Top Chef, agressé devant son restaurant

 

À suivre aussi

technologie États-Unis : des chercheurs créent des mini-robots aussi petits que des fourmis
Photo diffusée le 20 juillet 2019 du pétrolier Stena Impero, battant pavillon britannique, au large de Rotterdam aux Pays-Bas le 3 avril 2018 [Jan VERHOOG / AFP]
tensions Enquête sur un tanker saisi par l'Iran, appel de Londres à éviter le détroit d'Ormuz
Le navire militaire américain USS Boxer, le 15 juin 2016 dans le Golfe [Craig Z. Rodarte / US NAVY/AFP/Archives]
Diplomatie Regain de tension dans le Golfe : l'Iran saisit un pétrolier britannique

Ailleurs sur le web

Derniers articles