Eglise transformée en mosquée : le retrait des croix dérange

L'ancienne église de Syracuse est appelée à devenir une mosquée [Google Street View]

A Syracuse, aux Etats-Unis, l'église de la Sainte-Trinité va devenir une mosquée. Mais le retrait des croix de l'édifice, autorisé jeudi par les autorités locales, suscite la controverse au sein de la population locale.

 

Voici bientôt quatre années que le diocèse de Syracuse (Etat de New-York), a décidé de désaffecter l'église catholique de la Sainte-Trinité et de fusionner la paroissse avec celle de Saint-Jean-Baptiste. La baisse de la pratique religieuse et des mouvements démographiques locaux expliquant cette décision.

En décembre, c'est alors une organisation consacrée à l'accueil et à l'insertion de réfugiés venus de Birmanie, du Bhoutan et de Somalie qui a acheté pour 150.000 dollars l'édifice bâti voici un siècle par des colons venus d'Allemagne. Le Northside Learning Center, c'est le nom de l'organisation, a décidé de transformer l'ancienne église en mosquée qui doit prendre le nom de "Mosquée de Jésus, fils de Marie".

 

Monument historique

Les travaux ont commencé à l'intérieur du bâtiment qui s'était dégradé au cours de ces quatre années sans entretien, et tous les symboles chrétiens ont été retirés. Ce sont ensuite les six croix extérieures que le recteur du centre, Yusuf Soule, a voulu retirer pour des raisons religieuses. Comme il s'agit d'un monument historique, il a donc déposé une demande auprès du bureau de préservation du patrimoine de la ville.

Jeudi 3 avril, malgré les protestations de nombreux riverains, ce dernier a fini par donner son feu vert aux travaux de démolition, estimant que le maintien des symboles du christianisme sur le monument enfreindrait les droits religieux des nouveaux propriétaires des lieux.

 

Protestations

Cette décision a suscité des réactions indignées. "Je n'ai de problème avec aucun groupe religieux et chacun doit être libre de pratiquer. Mais (cette église) est un monument historique dont la conception, la forme et le dessin sont irremplaçables" explique ainsi un riverain à la presse locale.

Une pétition a été mise en ligne pour tenter d'empêcher l'aboutissement du projet. Signée par 250 riverains, elle n'a pas empêché la décision du bureau de préservation du patrimoine. Mais elle continue de recueillir de nouveaux paraphes depuis.

 

Vidéo mise en ligne par organisateurs de la pétition visant à empêcher le retrait des croix (Youtube)

 

Brie-Comte-Robert : encore une église profanée

Pourquoi place t-on un coq sur les clochers ?

Deux églises vendues sur le Bon Coin

Vierzon : l'église pourrait devenir un temple maçonnique

 

À suivre aussi

La vingtaine de lettre retrouvées dans le Tennessee par les deux amies ont finalement retrouvé leurs propriétaires.
Histoire du jour Etats-Unis : elles achètent des lettres d'amour dans une boutique d'antiquité et retrouvent les auteurs
Une réforme de la justice et de la police est la première préoccupation des noires américaines, ainsi que du mouvement Black Lives Matter
Etats-Unis Quelle place pour les noirs américains dans l'élection présidentielle de 2020 ?
Faits divers Elle perd une partie de son estomac en buvant par accident de l’azote liquide

Ailleurs sur le web

Derniers articles