A 12 ans, elles poignardent leur camarade à 19 reprises

Les adolescentes étaient persuadées que leur geste prouverait l'existence de Slender Man, un personnage fictif du Web. Les adolescentes étaient persuadées que leur geste prouverait l'existence de Slender Man, un personnage fictif du Web.[CC / mdl17 / FlickR]

Dans l’Etat du Wisconsin aux Etats-Unis, deux adolescentes sont accusées de tentative de meurtre après avoir infligé 19 coups de couteaux à une camarade. Les mineures voulaient prouver l’existence de Slender Man, un personnage d’horreur fictif devenu un phénomène viral sur la toile.

 

Le samedi 31 mai, Morgan Geyser et Anissa Weier, deux jeunes filles de 12 ans, ont poignardé une "amie" à 19 reprises dans le but de la tuer.

La victime, touchée au torse, aux jambes et aux bras, a pu ramper jusqu’à une route où un passant a prévenu les secours. Elle est actuellement hôspitalisée dans un état critique. Les médecins ont affirmé que la lame était passée à un millimètre de son coeur, rapporte le New York Daily News.

Interpellées par la police, les suspectes, originaires de la petite ville rurale de Waukesha dans le Wisconsin, ont avoué avoir prétexté une soirée pyjama pour attirer la victime avant de l'emmener dans la forêt pour une partie de cache-cache.

Anissa Weier a ensuite demandé à Morgan Geyser de "devenir folle". Cette dernière s'est alors déchaînée sur la victime.

D'après les autorités, elles avaient prévu le meurtre depuis plusieurs mois.

                                              

Un phénomène Internet

Les jeunes filles ont affirmé regretter leur acte. Elles ont également expliqué qu'elles avaient agi ainsi dans le but de prouver l’existence de Slender Man.

Ce dernier est un personnage d'horreur fictif d' Internet depuis 2009. Selon les adeptes de Slender Man, ce personnage extrêmement grand et mince, au visage flou et aux bras tentaculaires, s’en prend exclusivement aux enfants. De nombreuses fictions sont écrites à son sujet et postées sur Internet.

Obnubilées par Slender Man, les deux adolescentes étaient persuadées de son existence. Selon elles, pour le rejoindre, elles devaient ôter la vie.

Interrogé par le Daily Mail, le frère d’Anissa Weier a affirmé que sa sœur était une jeune fille heureuse mais qui ne "savait discerner la réalité de la fiction".

 

Jugées en tant qu’adultes

Accusées de tentative d’homicide volontaire, elles seront jugées au même titre que des adultes, comme le veut la loi américaine lorsque des crimes de cette ampleur sont perpétrés. Chacune risque jusqu’à 65 ans de prison ferme.

Les avocats des suspectes ont réclamé que  l’affaire soit transférée au tribunal pour enfants, privilégiant un suivi psychiatrique et psychologique. S’ils obtiennent gain de cause, Anissa Weier et Morgan Heyser pourraient être enfermées jusqu’à l’âge de 25 ans.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles